Disparu

DISPARU DEPUIS MERCREDI À LA FORÊT DE CANASTEL (ORAN) : Les recherches se poursuivent pour retrouver un jeune joggeur

Les recherches se poursuivent toujours pour retrouver le jeune joggeur F. Benchenine, disparu depuis mercredi à la forêt de Canastel.

Ce dernier, un podcaster connu pour ses vidéos sur Youtube, avait l’habitude de se rendre à l’espace boisé de Canastel pour se livrer à un jogging matinal. Mercerdi, il s’y était rendu et depuis il n’a plus donné signe de vie. Lors des recherches engagées depuis mercredi, sa voiture a été retrouvée stationnée dans le parking du bois. Son téléphone portable a été localisé dans la région jeudi avant qu’on ne perde sa trace probablement en raison du déchargement de sa batterie. Les recherches entreprises ces derniers temps, plusieurs volontaires appuient les efforts des gendarmes engagés dans l’opération et qui utilisent des chiens et même des drones pour tenter de retrouver le moindre indice pouvant conduire vers le jeune Fakri. À noter qu’il y’a environ deux mois, le bois de Canstel avait connu un acte tragique quand un jeune a été mortellement agressé par deux individus qui lui avaient subtilisé son téléphone portable avant de prendre la fuite sur une grosse moto.

Un motocycliste fauché par un chauffard
L’hécatombe sur les routes semble ne pas connaître de fin, au regard des statistiques macabres annoncées, par la Protection civile, ces derniers temps. Jeudi soir, un accident mortel a eu lieu, aux environs de 1h du matin, sur le chemin de wilaya (CW84), à proximité de la station de dessalement d’eau de mer, dans la commune de Bousfer, faisant un mort. Le drame s’est produit lorsqu’un motocycliste, O. H, âgé de 40 ans, pêcheur de son métier, s’apprêtait à rentrer chez lui, comme à l’accoutumée. Il a été violemment percuté par une voiture, qui venait en sens inverse. Effectuant un dépassement en 3me position, et à vive allure, le chauffard a perdu le contrôle de son véhicule, percutant violemment le motocycliste qui est décédé sur le coup. Sa dépouille mortelle a été déposée à la morgue de l’Établissement hospitalier «Dr Medjbeur Tami», d’Aïn El Türck par les services de la protection civile de Bousfer. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie nationale pour élucider les circonstances de ce drame.
Slimane B.