ecole

DES EXPERTS DE L’ÉDUCATION AU FORUM D’EL-MOUDJAHID : « Les méthodes d’enseignement des maths doivent changer  »

Le forum du quotidien El-Moudjahid hier a été consacré au secteur de l’Éducation nationale dont le thème  « L’initiation des enfants aux mathématiques et aux langues étrangères, et le rôle des parents dans le parcours scolaire ». Étaient présents à l’animation de cette conférence, le président de la commission de l’éducation à l’APN, Salah Djeghloul, Othmane Abdellouche, docteur en mathématiques et informatique, et  Azzroug, membre d’une association des parents d’élèves.

La conférence a abordé essentiellement l’état actuel de l’éducation nationale en ce qui concerne les méthodes d’enseignement, le programme scolaire, les lacunes qu’on trouve dans le secteur, mais aussi les difficultés rencontrées par les élèves dans leur parcours scolaire surtout avec quelques matières enseignées telles que les mathématiques et les langues étrangères. Cela revient fréquemment selon les experts à la méthode utilisée pour les enseigner.  Othmane Abdellouche a jugé l’impératif de changer la manière et la méthode d’enseigner les mathématiques afin que les enfants puissent aimer cette science, selon lui « la problématique est dans la manière d’enseigner les mathématiques dès la première année primaire, en commençant par présenter l’alphabet des mathématiques correctement et savoir comment faire la différence entre les termes mathématiques incorrectement inscrits dans les manuels scolaires déjà » ajoutant que « le codage est devenu essentiel dans les programmes scolaires, autant que les mathématiques, la lecture et l’écriture » donc selon le dr Abdellouche le problème réside essentiellement dans les fondamentaux de l’enseignement. À son tour, Salah Djeghloul a évoqué les conditions de la rentrée scolaire 2022/2023 « l’intégration de l’anglais et l’utilisation des tablettes ainsi que le retour aux conditions normales avec des classes complètes et plus d’horaires dans la semaine après la pandémie sont les décisions les plus importantes pour cette rentrée, malgré tous les progrès du secteur. La surcharge en classe existe toujours, suite aux retards de construction des écoles dans certaines zones».  Pour sa part, le président de la commission de l’éducation à l’APN  a proposé des changements comment redonner aux mathématiques « sa vraie valeur », en formant les enseignants à bien enseigner cette matière avec des méthodes innovantes proposées par des spécialistes suivant l’évolution mondiale dans le domaine scientifique.

« L’Anglais, un pas très important pour l’élève »
Quant au représentant de l’Association des parents d’élèves, il voit que l’anglais pour les enfants est un pas très important dans le secteur. « C’est une opportunité pour un futur meilleur pour les élèves », estime M. Azzroug ajoutant que « nos enfants utilisent l’anglais avant même l’avoir comme matière à l’école, la nouvelle génération a compris l’importance de l’anglais dans le monde », dit-il. « Il n’y a pas eu de changement dans les programmes scolaires malgré la présence de l’intention d’une révision en 2015 », « Impliquer les parents des élèves dans le processus éducatif est obligatoire, on voit l’impact de ces derniers dans les écoles », dit-elle.
M. Seghilani