Cimenterie de ain touta

Cimenterie de Aïn Touta : Objectifs revus à la hausse pour 2019

La Société des ciments d’Aïn Touta (SCIMAT) relevant du Groupe industriel des ciments d’Algérie (GICA), envisage de dépasser ‘’de loin’’ les objectifs tracés pour l’année 2019 avec une production de plus 1,120 million de tonnes de ciments, selon le Président directeur général de cette société, Meftah Bey.

Dans une déclaration à l’APS, en marge d’une cérémonie organisée à l’unité de production de ciment de la commune Tilatou, dans la daïra d’Aïn Touta, en l’honneur, notamment du club de l’Entente d’Aïn Touta de handball, ayant remporté la coupe d’Algérie seniors de la saison 2018, le même responsable a précisé que la cimenterie d’Ain Touta qui a réalisé en 2018 une production de
1,128 million de tonnes, s’emploie à ‘’dépasser les objectifs tracés en 2019’’. Cumulant une expérience de 32 ans, SCIMAT ambitionne de répondre aux besoins du secteur du bâtiment en matière de ciment, gravier et sable, a rappelé le même responsable faisant état d’une production annuelle de un million de tonnes de ciment commercialisé à travers les différentes unités commerciales et points de vente de la wilaya de Batna, des wilayas limitrophes et du sud-est du pays jusqu’aux frontières algéro-libyennes dans les wilayas d’Illizi, Ouargla, Adrar et Tamanrasset ‘’Cette cimenterie a de tout temps respecté son engagement s’agissant de l’application des normes mondiales de qualité dans le domaine de l’environnement, la santé et la sécurité pour le développement durable’’, a ajouté le même responsable. Il a également évoqué la volonté de la Société de développer un système administratif intégré selon les normes mondiales, en plus de l’acquisition d’un filtre pour un montant de 1,20 milliard de DA dans le cadre de la poursuite des programmes de modernisation et d’investissement visant la réduction de la pollution et la préservation des ressources naturelles. Le PDG de cette société a rappelé, en outre, le projet de partenariat lancé récemment entre la cimenterie d’Aïn Touta et l’université Batna 2 Chahid Mustapha Benboulaid, visant à créer un rapprochement entre le milieu universitaire et le secteur industriel et échanger les expériences du point de vue sur les plans théorique et pratique.