Conseil

CANDIDATURES À LA PRÉSIDENTIELLE 2019 : Le Conseil constitutionnel entame l’examen des dossiers

Dans un communiqué, rendu public hier, le Conseil constitutionnel annonce l’entame, depuis lundi, de l’opération d’examen des dossiers de candidature à la Présidentielle du 18 avril déposés et qui sont au nombre de 21 postulants.

L’institution dirigée par Tayeb Belaïz renvoient aux dispositions de l’article 70 du Règlement intérieur du Conseil constitutionnel, lesquelles habilitent ce dernier à promulguer des communiqués en rapport avec l’exercice de ses compétences, vu le contenu de ses communiqués N° 01 du 23 janvier 2019 et N° 02 du 21 février 2019 et en application des dispositions de l’article 140 de la loi organique N° 16-10 du 25 août 2016 relative au régime électoral, le délai légal de dépôt des dossiers de candidature a expiré le 03 mars dernier, à minuit. Tout en affirmant que cette opération s’est déroulée dans le respect de l’article 139 de la loi portant régime électoral et de l’article 20 du Règlement intérieur du Conseil constitutionnel. Par ailleurs, le Conseil constitutionnel ajoutera que l’opération de dépôt des dossiers s’est déroulée dans de bonnes conditions à la faveur de mesures organisationnelles bien ficelées et de la mobilisation de moyens matériels et de ressources humaines qualifiées.Cette même source tient à préciser, en outre que le Conseil constitutionnel a entamé, hier, l’examen et la vérification de la validité des candidatures, ajoutant que le délai d’examen et de vérification des dossiers ne dépassera pas dix jours à compter de lundi, 04 mars 2019, conformément aux dispositions des articles 29, 30 et 31 de la réglementation régissant le fonctionnement du Conseil constitutionnel. à noter que 21 dossiers de candidature à la Présidentielle du 18 avril ont été déposés par des personnalités nationales indépendantes, d’autres représentant des partis politiques en plus du président sortant, Abdelaziz Bouteflika, qui a rempilé pour un cinquième mandat.
Mehdi Isikioune