Victime

ASSASSINAT DU JEUNE BELMEKKI KARIM À CANASTEL, ORAN : Les deux présumés auteurs arrêtés

Les services de sécurité ont réussi, hier, à arrêter les deux présumés auteurs de l’assassinat du jeune Belmekki Mourad, tué samedi d’un coup de couteau après avoir résisté à une tentative de vol de son téléphone portable, dans le paisible quartier de Hai El-Menzah, ex-Canastel.

Ces derniers, âgés de 17 et 20 ans, ont été appréhendés, hier, lundi, dans le quartier de Hai Seddikika ex-Gambetta, par les éléments de la 11e sûreté urbaine. C’est grâce à l’exploitation des renseignements fournis par des témoins oculaires, au moment de leur fuite sur la moto et l’exploitation des images filmées par une caméra de surveillance qu’ils ont été identifiés et appréhendés, avons-nous appris de sources sûres.  Ils seront présentés magistrat instructeur du tribunal de la cité Djamel dès la fin de l’instruction préliminaire et des procédures judiciaires en vigueur ont indiqué les mêmes sources.
Ces présumés assassins auraient été arrêtés alors qu’ils circulaient à moto, probablement pour aller faire une autre victime. D’ailleurs, l’engin aurait été reconnu par des témoins, nous dit-on.
Les habitants de Canastel ont  appris avec satisfaction l’interpellation de ces deux individus qui seraient mêlés à plusieurs agressions et vols avec violence commis dans le quartier et aux abords de sa forêt récréative. Selon des riverains, la vague de désapprobation qui avait suivi la multiplication des actes de violence ces derniers jours et couronnée par le lâche asassinat de Belmekki Karim, âgé tout juste de 17 ans, a poussé les services de sécurité à multiplier les rondes de surveillance et surtout à multiplier les contrôles d’identité pour mettre hors d’état de nuire les éventuels malfaiteurs qui s’y aventureraient. Finalement, et comme le vieil adage le crime ne paie jamais, la cavale des deux présumés assassins n’a pas duré, puisqu’ils ont fini par tomber dans les filets des services de sécurité.
S. Ben