Gaid Salah

ANP : Ahmed Gaïd Salah en visite, aujourd’hui, au Commandement des Forces aériennes

Le général, Ahmed Gaïd Salah, est aujourd’hui en visite de travail au Commandement des Forces aériennes, Cheraga, Alger indique le MDN dans un communiqué publié hier. Il présidera, selon la même source, une réunion d’orientation avec les cadres et personnels des Forces aériennes. Dans son discours prononcé lors sa visite à Ouargla, la semaine passée, le chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, Ahmed Gaïd Salah, avait déclaré, pour rappel, que « le peuple veut aller vers les élections » ajoutant que « Les slogans et les cris du peuple appellent à aller vers les urnes », a-t-il assuré, avant d’ajouter plus loin que « nous n’avons pas d’ambitions politiques ». Le discours du Chef de l’État-major, à partir de Ouargla, a été, faut-il le noter, le premier, qu’il prononce, quelques jours après le début de la campagne électorale des cinq candidats en lice, pour le scrutin de la présidentielle, du 12 décembre prochain, campagne qui a entamé, dimanche dernier, sa deuxième semaine. Par ailleurs, le déplacement en question du chef de l’état-major, Ahmed Gaïd Salah, aujourd’hui, s’il sera ponctué par un discours, celui-ci coincidera, au lendemain de la tenue, hier, de la réunion du Conseil des ministres, sous la présidence du Chef de l’État, Abdelkader Bensalah, au terme de laquelle il a été annoncé la création de 10 nouvelles wilayas dans le sud du pays. Ahmed Gaïd Salah avait salué, lors de son discours à partir de Ouargla, les mesures prises par le gouvernement en faveur de la protection des sociétés publiques, en citant à titre d’exemple le complexe sidérurgique d’El Hadjar, déclarant que «le gouvernement a sauvé le complexe d’El Hadjar des desseins de la bande qui a tenté, par tous les moyens de le fragiliser et d’entraver son développement ». Saluant, dira-t-il « les mesures prises pour la protection du complexe sidérurgique d’El Hadjar », il a indiqué que «le complexe était exposé aux complots de la bande » a-t-il souligné.
Karima B.