Neige

ALORS QUE LA VAGUE DE FROID PERSISTERA JUSQU’À DEMAIN DANS PLUSIEURS RÉGIONS DU PAYS : La Protection civile déplore un week-end meurtrier

Alors que le bilan risque de s’alourdir davantage, en raison d’absence de plan de prévention relatif à la gestion des précipitations et des chutes de neige qui, faut-il le noter, se poursuivront, à travers plusieurs wilayas de l’Est et Centre du pays jusqu’à demain, selon le bulletin spécial (BMS), le travail et la mobilisation de la Protection civile, ces dernières 24h, a fait état, hier, de 2734 interventions effectuées durant la nuit du jeudi à hier matin.

Les fortes pluies qui se sont abattues depuis mercredi, sur les régions Centre et Est du pays ont causé, ces dernières 24 heures, le décès de 10 personnes sur nos routes, deux autres personnes ont trouvé la mort, une femme enceinte de huit mois a succombé, à Skikda, suite à l’effondrement du toit de sa maison vétuste et une personne décédée à Annaba suite à la chute d’un palmier déraciné par les vents violents.
Aussi les opérations de recherche d’une fillette emportée par les eaux, durant la journée de jeudi, d’un oued en crue à Skikda, n’ont pas donné des résultats, jusqu’à tard dans la nuit, les recherches se sont poursuivies jusqu’à hier matin, mais en vain. Autre victime de cette vague de froid glacial, une personne a été victime du gaz émanant d’un chauffe-bain, dans la commune d’Oued-Alleug, Blida, selon le bilan de la Protection civile (PC).
La même source indique, que de jeudi soir à hier matin, parmi les 10 victimes mortes sur nos routes, la wilaya de Blida déplore le bilan le plus lourd avec 3 décès. Durant cette même période, la Protection civile fait état de 30 blessés des accidents de la route, à travers le pays. Parmi les personnes secourues par les services de la Protection civile, deux personnes à bord d’un camion semi-remorque tombé d’un pont, d’une hauteur de cinq mètres, dans la wilaya de Bouira, les deux blessés ont été transportés à l’hôpital des deux frères Yahiaoui, à Sour El Ghozlane.
Plusieurs personnes ont été secourues, par la PC, après s’être retrouvées piégées dans la soirée du jeudi, dans 15 voitures, suite au cumul de neige sur la Route nationale n° 31 à Aïn Tine (Batna). Après le cauchemar vécu par ces personnes, la fin n’a pas été, heureusement, dramatique : ces derniers ont été sauvées de justesse par les équipes secouristes de la Protection civile de la région. À Skikda, une femme enceinte âgée de 36 ans, après avoir sauvé deux de ses enfants, dès le début de l’effondrement du toit de sa maison vétuste, est retournée pour récupérer « on ne sait quoi » selon le témoignage de sa voisine, la maman n’est plus ressortie, et ses deux enfants âgés respectivement de 9 et 13 ans ont été blessés en plus du traumatisme dans lequel ils se sont retrouvés, après la perte de leur maman, qui n’avait qu’une chambre très vétuste, dans l’ancien quartier Kaddour Belizidia, de Skikda, pour abriter sa petite famille, des dangers de l’extérieur.
Le drame aurait pu être évité comme tant d’autres, morts à cause des maisons menaçant ruine et classées rouge par les services locaux et de wilaya. Le communiqué de la Protection civile a également indiqué que les intempéries ont causé des dégâts matériels dans plusieurs wilayas et que des unités de la Protection civile sont intervenues au moins 60 fois pour procéder à des opérations de pompages des eaux après l’infiltration des pluies dans plusieurs villes et quartiers notamment à Annaba, Skikda, El-Tarf, Jijel et Constantine, des situations qui reviennent à chaque tombée de pluie, sans pour autant avoir poussé les responsables à prévenir, notamment en opérant des travaux réguliers de réfection et de nettoyage des bouches d’égoûts. Selon la même source, elles étaient 10 routes difficiles et 5 autres inaccessibles à la circulation à travers Batna, El-Tarf, Bouira et Tizi ouzou.
Mohamed Amrouni

DÉNEIGEMENT ET DÉSENCLAVEMENT
L’Armée à l’œuvre à Batna

Suite aux intempéries ayant marqué quelques régions du pays, des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP) relevant de la 5e Région militaire,  sont intervenus au niveau de la commune de Larbâa, dans la wilaya  de Batna,  pour désenclaver des  localités, après les  fortes chutes de neige  qui sont tombées, avant jeudi dernier, selon le  communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN), émis à cet effet.
La même  source a ajouté que les éléments de l’ANP ont prêté aide et assistance  aux citoyens   de la commune précitée, en procédant au déneigement des routes et des pistes bloquées.
M. A.