Ligue 1

Alors que la fin du championnat est prévue pour le 21 août : La prochaine édition de la Ligue 1 démarrera en fin octobre

Le Bureau Exécutif de la Fédération algérienne de Football a intensifié ses réunions récemment, afin de trancher sur le sort de la saison en cours, qui devrait se terminer le 21 août, après avoir débuté tardivement, et de surcroît avec 20 clubs, conduisant à programmer pas moins de 38 matchs.
Le président de la commission de football professionnel de la fédération algérienne, Yassine Ben Hamza, a assuré que le retard de la saison en cours de la ligue 1 n’affectera pas le début de la nouvelle saison, indiquant que le prochain exercice 2021/22 débutera à la fin d’octobre prochain.
«Nous nous sommes mis d’accord pour qu’à priori, la prochaine édition du championnat de la Ligue 1 commence à la fin du mois d’octobre. En tout cas, on ne va pas accuser le même retard de la saison actuelle qui a débuté en novembre, ce qui explique le fait que le championnat n’a pas encore baissé rideau», a expliqué le désormais ex-président de la Ligue régionale de Saïda.
Pour rappel, le flou a longtemps entouré le lancement du championnat actuel en raison des restrictions décidées par les pouvoirs publics pour endiguer la pandémie du coronavirus.
Yacine Ben Hamza a affirmé, en outre, que la date du coup d’envoi de la nouvelle saison a été arrêtée après des consultations qui ont eu lieu avec le président de la commission médicale de la Fédération algérienne de football, Zerguini, qui a donné des précisions sur la période de repos nécessaire aux joueurs, soumis cette saison à une programmation pour le moins infernale.
La Fédération algérienne de football avait décidé d’arrêter le championnat de la réserve en raison des conditions climatiques très difficiles dans lesquelles les clubs concernés jouent leurs matchs. Ce ne sera pas le cas pour le championnat des seniors qui devrait ainsi aller à son terme, et ce, malgré la pression exercée par certains techniciens qui ont demandé son arrêt pour la même raison, ainsi que la nécessité de désigner les équipes devant participer aux compétitions africaines avant la date butoir fixée par la Confédération africaine de football.
H. S.