Rapatriment

ALGéRIENS BLOQUÉS À L’ÉTRANGER : 3 699 rapatriés depuis le 20 juillet

Quelque 3 699 citoyens algériens, sur un total de 9 000 concernés, ont été rapatriés du Royaume d’Arabie saoudite, de France, d’Espagne et d’Italie depuis le 20 juillet dernier, a indiqué, jeudi, le porte-parole du ministère des Affaires  étrangères, Abdelaziz Benali Cherif.

Le responsable a rappelé, dans ce sens, que la première opération, organisée entre  mars et juin derniers, avait permis le rapatriement de 13 841 citoyens  bloqués à l’étranger. Soulignant que 30 vols et deux traversées maritimes ont été prévus pour cette deuxième opération, il a fait savoir que les rapatriements se feront  à partir des ports et aéroport de 14 pays, d’où seront également rapatriés  des Algériens bloqués dans des pays limitrophes, que les représentations  diplomatiques et consulaires se chargent, quand cela est possible, de leur  transfert ».
« D’autres programmes sont en cours de préparation pour le rapatriement du  reste des citoyens bloqués dans 80 pays de par le monde », a assuré le  porte-parole du ministère des Affaires étrangères. Vu la situation exceptionnelle que traverse le monde en raison de la  propagation de la pandémie Covid-19 et la fermeture par plusieurs pays de  leurs frontières aériennes, maritimes et terrestres, cette opération a  requis, a-t-il expliqué, d’intenses contacts et négociations afin de  réunir les conditions et les services nécessaires à la réussite des  rapatriements.

Des opérations accomplies et d’autres programmées
Dans le cadre de cette deuxième opération de rapatriement d’Algériens bloqués à l’étranger, entamée le 20 juillet en cours, plusieurs opérations ont été en effet effectuées de mercredi à jeudi. Mercredi soir, 322 algériens bloqués en France ont atterri à l’aéroport Rabah-Bitat d’Annaba. Ils ont été rapatriés à bord de 2 vols de la compagnie aérienne nationale Air Algérie en provenance de la ville de Lille (France) vers Annaba, où ils seront pris en charge durant la période du confinement sanitaire de 14 jours.
À Oran, ce ne sont pas moins de 637 citoyens bloqués en Espagne à avoir été rapatriés jeudi matin à bord du Cary Ferry « El Djazaïr 2 » appartenant à la flotte de la Compagnie publique de transport maritime des voyageurs (ENTMV) qui avait transporté également 89 véhicules.  Ces citoyens rapatriés ont été pris en charge par les services de la Protection civile et des équipes médicales, avant d’être conduits vers le complexe « Les Andalouses » et un autre établissement hôtelier à Aïn El-Turck, pour une période de confinement sanitaire de 14 jours. Toujours dans le même contexte, 111 autres ressortissants algériens, bloqués en Italie, ont été également rapatriés jeudi à l’aéroport international  Mohamed-Boudiaf de Constantine.
Ces citoyens ont  été acheminés vers 6 établissements hôteliers de la wilaya de  Constantine, à savoir El Hocine et El Khyam, à la ville Ali-Mendjeli,  l’Arc-en-Ciel dans la commune d’El- Khroub, et Ibis, Marriott  et Novotel  au chef-lieu, selon le directeur locale du tourisme, Noureddine Bounafaâ. À noter que 2 vols de rapatriement de 272 ressortissants algériens  depuis la Malaisie et 286 de l’Égypte sont attendus à Constantine aujourd’hui et  demain.
Ania Nait Chalal