Forêt de Baïnem

Alger : Collecte de plus de 32 tonnes de déchets à la Forêt de Baïnem

Plus de 32 tonnes de différents types de déchets ont été collectés au niveau de la forêts de Baïnem (ouest d’Alger), depuis le début du confinement sanitaire imposé dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus, a-t- on appris auprès de la Direction des forêts et de la ceinture verte de la wilaya d’Alger.

Les agents saisonniers du chantier d’hygiène relevant des circonscriptions des forêts de Baïnem ont réussi à collecter plus de 32 tonnes de différents types de déchets, à savoir des bouteilles en verre et en plastique, des déchets de cartons et des herbes sèches entre autres déchets inertes collectés durant les 5 mois passés (fin février-fin juillet derniers) et le début du confinement sanitaire, a affirmé la chargée de la communication auprès de la même direction, Imene Saidi. Plus de 1600 sacs d’ordures (20 kg) soit l’équivalent de 80 sacs par semaine ont été collectés au titre de cette opération organisée dans le but de protéger le couvert végétal et les espaces verts, et partant protéger l’environnement, a ajouté Mme Saïdi, soulignant que les agents d’hygiène saisonniers veillent à intensifier leurs patrouilles de nettoiement notamment les week-ends et à recycler certains déchets, le bois en particulier. Selon la même source, la forêt de Baïnem connaît un flux important de visiteurs, notamment en fin de semaine, en dépit de la décision de wilaya portant la fermeture des jardins publics et des espaces de loisirs et des forêts urbaines dans le cadre de la lutte contre la pandémie. L’intervenante a expliqué cette forte affluence vers la forêt de Baïnem par la fermeture des plages et de certaines forêts urbaines. Des campagnes de sensibilisation à l’importance de se conformer aux mesures barrières sont menées auprès des visiteurs par les agents de la circonscription des forêts de Baïnem, en coordination avec les services de la Gendarmerie et de la Sûreté nationale. La forêt de Baïnem, l’un des principaux poumons verts de la capitale, s’étend sur une superficie de 508 hectares.