airp4

AIR ALGÉRIE A DÉJÀ VENDU 7 500 BILLETS : C’est parti pour les vols internationaux

Après une fermeture qui a duré plus de 15 mois, les vols internationaux de la compagnie aérienne Air Algérie, ont officiellement repris hier dans le strict respect du protocole sanitaire mis en place contre la propagation du Covid. Un premier avion a décollé, à 9h00, de l’aéroport Houari Boumediene d’Alger à destination d’Orly, à Paris, transportant à bord 60 passagers.

En effet, le porte-parole d’air Algérie Amine Andaloussi a révélé hier, que plus de 7500 billets d’avion étaient déjà vendus au niveau des agences de la compagnie aérienne nationale, via sa plateforme numérique et ses centres de contacts. Il a ajouté que plus de 6400 places étaient également réservées en provenance de l’étranger depuis l’ouverture des réservations dimanche dernier, précisant que 65% d’entre elles s’étaient faites via la plateforme numérique de la compagnie. «Dès l’ouverture de la vente des billets, les clients ont pris d’assaut nos agences, qui ont subi une pression sans précédent. Notre système de réservation sur le web était également saturé», a-t-il fait savoir. Le même responsable a expliqué que cette reprise n’est pas totale car les capacités sont limitées par des vols hebdomadaires. « Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une ouverture partielle des frontières. Ce sont quelques vols hebdomadaires, avec un nombre limité de places. Le but de cette ouverture, comme cela a été précisé dans le communiqué des autorités, est de permettre une mobilité de et vers l’Algérie. Encore une fois, il ne s’agit pas d’une ouverture grand public. Il s’agit d’une première opération. Nous souhaitons une grande vigilance de la part de nos passagers puisque la réussite de cette opération sera déterminante pour la suite ».
Rappelant que le programme établi est valable jusqu’à la fin de ce mois courant. Faisant savoir que trois vols hebdomadaires de et vers la France seront assurés à partir d’aujourd’hui (hier) par la compagnie algérienne, a raison de deux vols de/vers Paris et un vol de/vers Marseille, en plus d’un vol hebdomadaire qui sera assuré de/vers la Turquie (Istanbul), l’Espagne (Barcelone) et la Tunisie (Tunis). Précisant que les vols s’effectuent à bord d’un Airbus à A330-200 où 250 passagers devraient embarquer. À leur arrivée, il y aura tout un dispositif sanitaire pour les accueillir et les transporter à l’hôtel. « L’opération se déroule le plus normalement du monde » ajoute Andaloussi. Concernant les prix des billets, critiqués par les citoyens et la diaspora, le porte-parole d’air Algérie, qualifie les tarifs de concurrentiels et rationnels invitant à faire des comparaisons avec les autres compagnies, « 518 euros pour un billet aller-retour France Algérie n’est pas coûteux » estime-t-il, selon lui cette opération n’est pas « commerciale » mais il s’agit d’un « service public au profit de nos concitoyens à l’étranger désireux entrer en Algérie après 15 mois de fermeture ». Quant à ceux qui possèdent un ancien billet non consommé, dont le nombre est à 500.000 voyageurs,  le responsable a affirmé encore une fois l’engagement de sa compagnie de prendre en charge cette catégorie, afin de leur permettre de rejoindre le pays. À la fin, le chargé de communication a rappelé et salué les dernières décisions du président de la République Abdelmadjid Tebboune à ce propos, notamment en ce qui concerne la réduction de -20% des frais de quarantaine qui était initialement à 41.000 da, en dispensant les étudiants et les personnes âgées à faible revenu de ces frais.

Le tarif du « pack confinement » fixé à 33 000 DA
Dans ce cadre Air Algérie a indiqué hier dans un communiqué rendu public que le montant du « pack confinement » a été revu à la baisse,
« en application des nouvelles directives des autorités algériennes, le montant du pack confinement a été réduit à 33 000 DA TTC par passager », a précisé la compagnie dans son communiqué. Soulignant, toutefois, que « les demandes de dispenses de paiement des frais de confinement en faveur des étudiants et des personnes âgées à faible revenu doivent être accompagnées de pièces justificatives et adressées aux représentations diplomatiques et consulaires à l’étranger ». Air Algérie porte à la connaissance de ses clients qu’elle « contactera toutes les personnes dont la dispense a été accordée par les services compétents ».
Sarah Oubraham

Vers la reprise des vols de et vers Rome et Frankfurt
Dans un communiqué laconique diffusé hier sur sa page facebook, la compagnie aérienne nationale a fait état de nouveaux vols qu’il conviendra à programmer prochainement concernant deux pays européens, notamment l’Italie et l’Allemagne. « Des vols au départ et vers l’Algérie à destination de Rome et de Frankfurt sont en cours de préparation », a annoncé Air Algérie. Ainsi, après la reprise partielle du transport aérien de et vers quatre pays, à savoir la France, l’Espagne, la Turquie et la Tunisie, la compagnie aérienne nationale entend élargir son assiette vol pour toucher ces deux autres pays européens. Ceci, au grand bonheur de nos ressortissants en fort nombre en Italie est en Allemagne.