Terrafi Yasmine

Affaire de l’assassinat de la jeune avocate à Ain Bessem : Les trois présumés assassins sous mandat de dépôt

Dans un communiqué rendu public hier par le tribunal d’Aïn Bessem, localité située à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Bouira, le procureur de la République de cette instance judiciaire, A. Ghoumari, avait indiqué que les trois présumés assassins de la jeune avocate, Terrafi Yasmine, ont été placés sous mandat de dépôt, hier, après leur audition.

« Les trois mis en cause, des jeunes de la région d’Aïn Bessem âgés respectivement de 23, 29 et 32 ans, ont été placés en détention provisoire pour constitution de groupe de malfaiteurs », dans le but, poursuit la même source « de commettre un crime, homicide volontaire avec préméditation et enfin pour tentative d’attentat à la pudeur avec violence. Le document dudit tribunal a eu à préciser sur cette affaire que « l’enquête ordonnée par le procureur se poursuit toujours afin de mettre toute la lumière sur cette affaire qui a causé la mort de la jeune avocate, Yasmine Terrafi et des blessures graves à son fiancé qui l’accompagnait à bord de son véhicule.
Le drame a eu lieu la semaine écoulée sur le tronçon de la RN18 reliant les deux localités Aïn Bessem et Bir Aghbalou lorsque les mis en cause ont braqué à l’aide de leur voiture celle des deux victimes, l’avocate et son fiancé. La malheureuse jeune avocate a été lâchement étranglée jusqu’à la mort par ses bourreaux pendant que son accompagnateur a été sauvagement agressé par des armes blanches, avons-nous appris auprès de sources sûres. Il importe de noter que le jeune homme victime de ce drame est alité dans un hôpital à Alger et ses jours sont hors de danger.
Omar Soualah