Zoubir Mohamed Sofiane

Zoubir Mohamed Sofiane relève l’importance du marketing touristique : «Engager davantage de démarches de qualité pour assurer l’excellence des prestations »

Le directeur général du tourisme au ministère du Tourisme et de l’Artisanat, Zoubir Mohamed Sofiane a affirmé, hier, que la destination Algérie a attiré 2 millions de touristes étrangers en 2018. Par ailleurs, le responsable a affirmé avoir remarqué le retour des touristes vu le développement des infrastructures et les compétences dans le tourisme en Algérie. Zoubir Mohamed Sofiane a mis en avant, dans ce contexte, l’importance des facilitations de la procédure du visa pour les touristes «étrangers», ce qui facilite, selon lui, la venue de touristes «étrangers» en Algérie. Intervenant, hier à l’occasion de l’ouverture des 10èmes journées internationales du Marketing touristiques, organisées à Alger sous le thème «Enjeux et défis de la destination Algérie dans la compétition mondiale», le directeur général du tourisme au ministère du Tourisme et de l’Artisanat a souligné, à ce titre, la nécessité d’engager encore des démarches de qualité pour assurer l’excellence des prestations. Dans le même cadre, il a relevé l’importance du marketing touristique d’où la nécessité de savoir comment vendre le produit touristique algérien avec toute sa multitude. Tout en faisant référence au schéma directeur d’aménagement touristique 2030 (SDAT 2030) qui est considéré comme cadre stratégique de référence pour la politique touristique de l’Algérie, incluant dans son contexte le marketing touristique visant à améliorer l’activité touristique dans notre pays. Dans le même contexte, les participants à cette rencontre, ont affirmé que la réussite de la modernisation du tourisme en Algérie ne se fonde pas uniquement sur des aspects techniques ou technologiques ; «elle est surtout managériale», ont-ils soutenu à ce propos. Avant de poursuivre : «il est vraiment nécessaire aussi de mettre en place des outils qui encadrent cette modernité.» Par ailleurs, Ils ont mis en lumière l’importance et le potentiel de l’innovation dans le tourisme : «Il faut vraiment qu’on s’adapte aux attentes et aux exigences des clientèles que ce soit sur le plan culinaire, l’accueil, la réception, la gestion des chambres, …..», ont-ils souligné. Révélant, toutefois, qu’ il «n’y a pas de timidité d’accompagner le client dans sa chambre ou, aussi prendre sa valise. «Tous ces aspects rentrent dans la gestion du tourisme», ont-ils encore fait savoir. Dans un autre chapitre, les spécialistes s’accordent tous à dire qu’on est obligé aujourd’hui de créer un climat de complémentarité et un esprit collaboratif à l’intérieur d’une même structure pour faire développer le tourisme en Algérie.
Mehdi Isikioune