Bezzaz

Yacine Bezzaz, nouveau directeur sportif du CS Constantine : «La situation est difficile mais redressable»

Le nouveau directeur sportif du CS Constantine, Yacine Bezzaz, a regretté, dimanche, la mauvaise passe que traverse son équipe en championnat de Ligue 1 de football, mais s’est dit « confiant » quant aux capacités des joueurs à redresser la barre.
«Je suis arrivé au moment où l’équipe traverse une mauvaise passe en championnat, nous avons mal entamé la compétition. Mais je reste confiant quant à la possibilité de redresser la barre, d’autant plus que le parcours est encore long pour nous racheter et progresser dans le classement », a indiqué à l’APS Bezzaz.
Le CSC a complétement raté son départ, avec des statistiques inquiétantes : une victoire, quatre nuls et trois défaites, dont la dernière a été concédée vendredi à domicile face au leader l’ES Sétif (0-1). Le club phare de « Cirta », qui compte un match en moins à disputer en déplacement face au CR Belouizdad, occupe la 16e place au classement avec 7 points. « Nous allons profiter du mercato d’hiver exceptionnel (25-31 janvier, ndlr) pour nous renforcer, notamment dans le secteur offensif. Nous aurons droit à deux joueurs », a-t-il ajouté. Concernant la barre technique, dont le poste d’entraîneur est vacant après la démission d’Abdelkader Amrani, l’ancien international algérien a indiqué que le nouveau coach sera connu en cours de semaine. « Nous sommes en train d’étudier quelques CV. Nous allons opter pour celui qui a le bon profil; ce sera un technicien algérien.
Nous avons écarté l’idée d’engager un étranger, avec cette perte de temps pour son adaptation. L’entraîneur local connaît la mentalité du joueur algérien et sait surtout comment réagir devant de telles situations », a-t-il conclu. Lors de la 10e journée prévue mardi, le CSC effectuera un déplacement périlleux à Béchar pour défier la JS Saoura (15h00).