Valorisation des déchets : La mise en réseau des entreprises recommandée à Oran

La mise en réseau de nouvelles entreprises dédiées à la valorisation des déchets figure parmi les recommandations majeures émises, jeudi à Oran, par les participants au Forum de l’entrepreneuriat vert en Algérie (Feval).  «La mise en réseau permettrait de donner davantage d’efficience aux efforts fournis par les jeunes opérateurs investis dans le domaine de l’économie verte», a indiqué Hassan Rachedi, président de cette rencontre qui se tient au Centre des conventions «Mohamed Benahmed» (CCO). L’objectif consiste aussi à «pérenniser les activités des entreprises naissantes qui contribuent à la valorisation des déchets et, par voie de conséquence, à la protection de l’environnement», a souligné M. Rachedi, tout en insistant sur les postes d’emploi directs et indirects pouvant être générés tout au long du processus de développement.
Ce responsable est également président de l’Association locale pour la promotion de l’entrepreneuriat et de l’innovation (Aspein), initiatrice du Forum qui réunit, trois jours durant, quelque 300 participants entre cadres institutionnels, représentants du mouvement associatif et membres de clubs scientifiques. Cette association a, à son actif, la réalisation de plusieurs programmes d’accompagnement de jeunes start-up, dont un ayant bénéficié dernièrement à une vingtaine de TPE (très petites entreprises) formées dans le cadre d’un processus d’incubation mené dans le cadre de la coopération algéro-belge. «L’opération en question a permis aux TPE formées d’être éligibles au programme de mise à niveau de l’Agence nationale de développement de la petite et moyenne entreprises (AND-PME)», a fait savoir M. Rachedi, annonçant que six d’entre-elles seront sélectionnées au cours du Forum pour bénéficier d’un accompagnement intensif. La cérémonie d’ouverture de la rencontre a été présidée par le secrétaire général de la wilaya d’Oran, Si Ali Meddah, qui a appelé à la conjugaison des efforts de l’ensemble des partenaires du secteur de l’environnement, saluant, en outre, la contribution exemplaire de l’association Aspein au renforcement des capacités des compétences.
La directrice de l’environnement de la wilaya d’Oran, Samira Dahou, a, quant à elle, mis l’accent sur l’intérêt de cette manifestation technique qui rejoint les objectifs nationaux portant protection de l’environnement dans le cadre du développement durable. Des conférences, des tables rondes, des ateliers thématiques et des témoignages d’entrepreneurs sont au menu de ce Forum initié avec le soutien du ministère de l’Environnement et des Energies renouvelables. La rencontre enregistre également la participation du Centre national des technologies de production plus propre (CNTPP) qui a pour but d’encourager les entreprises à privilégier les procédés de fabrication non polluants.