Delort-Benyettou

Une grande concurrence s’annonce dans l’attaque des Verts : Andy Delort et Benyettou veulent bousculer la hiérarchie

Avant quelques semaines de la date FIFA du mois d’octobre prochain, deux attaquants algériens évoluant à l’étranger sont en train de respirer la forme. Ils donnent même l’impression de vouloir bousculer la hiérarchie.

On fait allusion à Mohamed Bennyettou et Andy Delort. Les deux attaquants de pointe d’Al-Wakrah (Qatar) et de Montpellier (France), réalisent un début de saison époustouflant avec leurs clubs respectifs.
Pour Beyettou, auteur de 11 buts dans le championnat qatari de la saison passée, il est en train de faire le bonheur de son équipe d’Al-Wakrah qu’il a menée vers la victoire face à Umm Sallal (2-0).
En effet, l’attaquant algérien a ouvert la marque à la 37’ sur un superbe coup franc direct avec un bolide qui a laissé le portier adverse pantois. Pour rappel, c’est le deuxième but de Benyettou en trois matches de championnat disputés jusqu’à présent. Mais le baroudeur algérien sait aussi construire les buts. Ainsi, à la 52’, il délivre la passe décisive qui permet à son coéquipier Khalid Muneer d’aggraver la marque. Une bien belle soirée pour Benyettou, mais moins amusante pour ses compatriotes qui portent les couleurs d’Umm Sallal, Walid Mesloub et Ayoub Azzi qui ont dû passer une soirée à mettre aux oubliettes.
Pour sa part, Andy Delort, et pour son retour en compétition après avoir étéabsent les deux premières journées pour cause d’infection à la covid-19, a été pour beaucoup dans la victoire des siens contre l’OGC Nice (3-1). L’international algérien a délivré pour l’occasion ses deux premières passes décisives de la saison. Lors de la première période Delort a offert une très belle passe en retrait pour son coéquipier en attaque, Laborde qui a ouvert le score d’une belle reprise de volée. En deuxième période Andy Delort a profité d’un corner mal repoussé par la défense niçoise pour délivrer sa deuxième offrande du match au défenseur Congré qui s’offre un doublé. À souligner que le latéral droit Youcef Atal a fait son retour officiel en Ligue 1 BKT après 9 mois d’absence suite à sa blessure au ménisque. Il est clair, Andy Delort est animé d’un grand désir pour s’offrir enfin une place de titulaire dans l’échiquier des Verts, puisque depuis qu’il les a rejoints lors de la précédente CAN, il n’a jamais eu sa chance totale pour reproduire les mêmes productions qu’il réalise en club avec la sélection nationale. Quant à Benyettou, qui avait figuré pour la première fois dans la liste élargie de l’entraineur national, Djamel Belmadi, en mars dernier avant que les deux matchs contre le Zimbabwe ne soient reportés, il ne cesse de prouver qu’il faudra désormais compter sur lui en vue des prochains challenges des Verts. Bounedjah et Slimani sont avertis.
Hakim S.