Une délégation du MSP chez le FFS : Makri met en marche sa proposition politique

Le FFS a reçu, hier, en son siège national, une délégation du MSP, à sa demande. Si le MSP cherche à prendre la locomotive de l’opposition politique en élaborant des plans de « sortie de crise », le FFS aussi affirme avoir « exposé et réaffirmé son projet de reconstruction du consensus national, seule alternative afin d’éviter au pays une crise majeure pouvant porter atteinte à son unité et à sa sécurité. Selon le communiqué du FFS, «l’initiative s’inspire de la guerre de Libération nationale qui a triomphé du colonialisme grâce à un consensus national et populaire contre l’adversité, construit par les dirigeants du Mouvement national. « La déclaration du 1er novembre 1954, comme la plateforme de la Soummam, fruits de ce consensus, ont conduit le peuple algérien à la victoire».
Le FFS a réaffirmé que le processus qui a été entamé en 2014 et qui s’est confronté à l’absence de volonté politique du pouvoir, se poursuivra en donnant la priorité à la mobilisation citoyenne pour réaliser un consensus populaire jusqu’à la concrétisation des objectifs fixés sur le plan politique, économique, social, culturel et environnemental, dans la perspective d’un changement du système et l’avènement de la deuxième République.
R.C.