Bousculade dans un stade en Indonésie - 125 morts

Un match de foot tourne au drame en Indonésie (125 morts)

Au moins 125 personnes sont mortes samedi soir en Indonésie du fait d’un mouvement de foule provoqué par des fans en colère ayant envahi un terrain de football après un match et par le tir de gaz lacrymogènes par les forces de l’ordre, a annoncé la police. Des supporters de l’équipe du Arema FC ont pénétré sur le terrain du stade Kanjuruhan, dans la ville de Malang (est), après la défaite de leur équipe 3 à 2 contre celle de Persebaya Surabaya. C’était la première fois en plus de vingt ans que l’Arema FC perdait face à sa grande rivale. La police, qui a qualifié cet événement d’ »émeutes », a tenté de persuader les fans de regagner les gradins et a tiré des gaz lacrymogènes après la mort de deux policiers. De nombreuses victimes ont été piétinées mortellement. « Dans l’incident, 127 personnes sont mortes, parmi lesquelles deux étaient des policiers. Trente-quatre personnes sont décédées à l’intérieur du stade et le reste a succombé à l’hôpital », a expliqué dans un communiqué le chef de la police locale Nico Afinta. « A un moment, elles se sont dirigées vers la sortie. Mais il y a eu une accumulation (de personnes) et, dans ce processus d’accumulation (les gens) ont eu le souffle coupé, un manque d’oxygène », a-t-il expliqué. Le gouvernement indonésien a présenté ses excuses pour cet incident et a promis d’enquêter sur les circonstances de ce mouvement de foule.

2800 bouteilles d’huile destinées à la contrebande saisies à BBM
L es services des Douanes ont saisi 2800 unités de 5 litres d’huile de table destinées à la contrebande à Bordj Badji Mokhtar, a indiqué hier, un communiqué de la direction générale des Douanes (DGD). Les agents de la brigade polyvalente des Douanes de Bordj Badji Mokhtar relevant territorialement de l’inspection divisionnaire de la wilaya d’Adrar (direction régionale de Béchar), ont saisi, en coordination avec les éléments de l’Armée nationale populaire (APN), 2800 unités de 5 litres d’huile de table chargées à bord d’un camion, précise la même source. Intervenant dans le cadre des efforts incessants consentis par les services des douanes en vue de protéger l’économie nationale et lutter contre la contrebande des produits subventionnés, l’opération vient consacrer les démarches des pouvoirs publics pour préserver la stabilité du marché interne et leur attachement à assurer un approvisionnement constant et régulier du citoyen en produits de consommation, conclut le document.

Un redoutable voleur de portables arrêté à Alger
Les services de sûreté de la wilaya d’Alger ont procédé à l’arrestation d’un suspect pour vol à l’arraché d’un téléphone portable, mise en danger de la vie d’autrui et pour avoir semé la terreur parmi les citoyens, et ce, suite à une vidéo relayée sur les réseaux sociaux. « Les services de sûreté de la wilaya d’Alger, représentés par la brigade de police judiciaire relevant de la circonscription administrative de Bab el Oued, ont réussi, après avoir visionné une vidéo relayée sur les réseaux sociaux à traiter une affaire de vol à l’arraché d’un téléphone portable, de mise en danger de la vie d’autrui et de violation délibérée d’une obligation de sécurité prévue par la loi, ainsi que pour avoir semé la terreur parmi les citoyens », a indiqué dans une déclaration à la presse, l’officier de police, Haouas Chemseddine. En coordination permanente et continue avec le parquet territorialement compétent, « les mêmes services ont lancé les investigations, à travers l’exploitation des moyens techniques ayant permis d’identifier le suspect et de procéder à son arrestation », a-t-il expliqué, ajoutant qu’après « achèvement des procédures légales, le mis en cause sera présenté devant le parquet territorialement compétent ».

Google va financer une quarantaine de médias européens, dont 8 français
L e célèbre moteur de recherche Google va financer les projets d’une quarantaine de médias européens jugés innovants, dont 8 français, parmi lesquels L’Humanité, Konbini ou Les jours, à hauteur de 150.000 euros chacun maximum, a annoncé la firme américaine. Le géant du web, qui a lancé en 2018 des « challenges de l’innovation », a ouvert en avril cet appel à projets, déjà testé dans d’autres régions du monde, aux médias du Vieux continent comptant 50 journalistes maximum. Sur plus de 600 candidatures issues de 38 pays, 47 lauréats ont été retenus dans 21 pays, la France regroupant le plus grand nombre d’entre eux. Le site Les Jours a notamment séduit en se demandant « comment enrichir l’investigation » avec des visualisations et cartographie des groupes d’influences, a expliqué Ludovic Blecher, directeur innovation de Google News Initiative.

Fête du « mawlid ennabaoui» : La Protection civile déconseille l’usage des pétards
À quelques jours de la célébration du Mawlid Ennabaoui, prévu le 8 octobre, la Direction générale de la Protection civile lance une campagne de sensibilisation sur les différents risques générés par l’utilisation des produits pyrotechniques et les bougies festives, et ce, à partir d’aujourd’hui, en mettant l’accent sur la frange la plus vulnérable à savoir les enfants, par l’organisation de l’essentiel des activités de sensibilisation en direction de la population scolaire et en privilégiant l’utilisation des réseaux sociaux comme support. Rappelant toutefois la responsabilité des parents, dans l’obtention de ces produits dangereux. Les services de secours de la Direction générale de la Protection civile déclarent dans un communiqué qu’ils enregistrent plusieurs accidents corporels graves notamment des atteintes, qui touchent essentiellement les enfants ainsi que des incendies qui mettent en péril aussi bien la vie des citoyens que leurs biens et des nuisances en tous genres que sont contraints de supporter les personnes âgées, personnes malades, enfants, femmes enceintes… etc. Ajoutant que chaque année, l’usage et la manipulation des produits pyrotechniques à l’occasion de cette importante fête et leur extension progressive aux autres jours de l’année, en raison de leur disponibilité de l’ensemble des vendeurs à la sauvette ainsi que la facilité de leur écoulement ; nous mettent face à la responsabilité d’assurer une large médiatisation des risques générés par ces produits dangereux. Les jeunes se sont habitués, depuis bien longtemps maintenant, à fêter le Mawlid Ennabaoui dans une ambiance marquée par l’utilisation de pétards, vendus aujourd’hui sous différentes formes, dont la plupart sont très dangereux pour la santé. La direction a rappelé aux citoyens quelques recommandations afin d’alléger le nombre d’accidents annuels commençant par responsabiliser les parents dans une mission de sensibilisation et d’explication aux enfants les dangers de ces produits prohibés et ils sont nombreux citant « risque d’explosion dans la main, brûlure des yeux, perte définitive de l’audition ; lésions graves et définitives, amputations, inflammation des vêtements, début d’incendie, mais aussi risque de feu en extérieur » précisant dans le communiqué qu’il est « strictement déconseillé et dangereux de les projeter sur les personnes, sur les voitures, les stations d’essence, et les habitations notamment près des hôpitaux et centres de soin. » Concernant les bougies et les cierges, beaucoup moins dangereuses la DGPC a indiqué dans son communiqué les mesures de sécurité à respecter pour éviter tout accident possible comme l’utilisation de supports stables et non inflammables, leur emplacement doit être loin des tentures et meubles afin d’éviter l’éclosion d’incendies, Ne jamais laisser une bougie allumée sans surveillance devant des enfants et expliquer à ces derniers l’impératif d’être prudents en s’approchant d’une bougie, utilisation des mèches incandescentes surtout au niveau des immeubles en raison du risque d’incendie.
M. Seghilani