sûreté de wilaya d’Oran

UN JEUNE HOMME DÉCÈDE PENDANT SA GARDE À VUE  DANS UN COMMISSARIAT : La sûreté de wilaya d’Oran ouvre une enquête

Un  jeune homme, habitant le quartier El-Othmania (ex-Maraval) à Oran, placé en garde à vue au niveau de la 15e sûreté urbaine, est mort dans des conditions qui restent encore obscures, a indiqué un communiqué des services de la sûreté de wilaya. Selon des sources du voisinage, tout a commencé par une bagarre entre jeunes du quartier où des armes blanches auraient été utilisées. Le communiqué a indiqué que dans la journée de samedi, les policiers relevant de la 15e sûreté urbaine avaient reçu un appel sur le numéro vert,  le 1548, indiquant une bagarre sur la voie publique. S’étant déplacés sur les lieux, ils découvriront une personne blessée à l’arme blanche que la Protection civile a évacué vers le service des urgences médico-chirurgicales du CHUO.
L’enquête a permis d’interpeller l’auteur des blessures. Ce dernier a été conduit au commissariat et alors qu’il était en garde à vue, il décédera pour des raisons que l’enquête déterminera.  « Samedi en soirée, le procureur de la République territorialement compétent, accompagné du médecin légiste, s’est rendu sur les lieux pour constater la mort d’un jeune homme (30 ans) qui était placé en garde à vue pour une affaire d’agression, qui est décédé pendant sa garde à vue aux environs de 20h. Les voisins du défunt ont assiégé, dans la soirée de samedi, le siège du commissariat et plusieurs versions concernant le décès du jeune, un sportif connu dans le quartier, ont été avancées, Il a fallu un important cordon d’agents anti-émeute pour sécuriser les lieux et éviter que la situation en dérape. Hier, une équipe médicale a réalisé une autopsie, exigée par le parquet, pour connaitre les causes du décès et que l’enquête ouverte déterminera.
Slimane Ben