Troisième édition du tour cycliste de Aïn Defla : Kerrar Ayoub vainqueur de la troisième étape

L’athlète Kerrar Ayoub de l’équipe du Vélo Club Sovac a dominé, samedi, la troisième et dernière étape de la troisième édition du tour cycliste de Aïn Defla dont le coup d’envoi a été donné deux jours plutôt.

Kerrar a surclassé ses vis-à-vis Hadj Bouzid Krim (GSP) et Mansouri Hamza, son équipier évoluant au sein de la même équipe (Sovac), au cours d’une course palpitante disputée sur un circuit fermé de 125 km à raison de 16 tours de 5,3 km chacun et qu’un nombreux public a suivi. Faisant remarquer que le parcours de ville (ou circuit fermé) diffère du cyclisme de route en raison d’un certain nombre de paramètres susceptibles d’influer sur la concentration, la quasi-totalité des cyclistes ayant pris part à cette dernière étape ont mis en avant la chaleur relativement élevée qui leur a rendu la tâche particulièrement difficile. Chez les juniors, Benganif Seddik a démontré qu’il a ces derniers temps le vent en poupe puisque après avoir remporté l’étape de vendredi, il a récidivé ce samedi en montant sur la plus haute marche du podium, surclassant Noura Mohamed Chérif (CCKM) et Djidjeli Abdeljalil (LAB), respectivement 2ème et 3ème. Se félicitant des conditions générales du déroulement de la compétition,le vice-président de la Fédération algérienne de cyclisme, Fertous Ababas, a mis en exergue le fair-play ayant prévalu tout au long des courses, estimant que le niveau de ce tour augure d’un avenir «radieux» pour la discipline. Fertous qui, à l’occasion, présidait le jury de la course, s’est réjoui que la compétition ait permis l’apparition de jeunes talents susceptibles de porter les couleurs nationales dans un proche avenir. Emboîtant le pas au vice-président de la Fédération algérienne de cyclisme, le DJS de Aïn Defla, Zemirli Ali, a estimé que le déroulement de ce tour à Aïn Defla y galvanisera la pratique de la discipline, signalant que la prochaine compétition du genre (2019) aura une dimension internationale.
Pour sa part, le chargé de communication de la ligue de cyclisme de Aïn Defla, Khouatmi Boukhatem, a mis en exergue la cadence élevée de la course, notant que des pics avoisinant les 70 km/heure ont été enregistrés. Au total, 93 athlètes représentant 17 équipes dont des professionnelles ont pris part à cette troisième édition du tour cycliste de Aïn Defla organisée conjointement par la fédération algérienne de cyclisme et la ligue locale de la discipline. Une équipe syrienne a pris part à cette compétition (en tant qu’invité d’honneur) dont le coup d’envoi de la première étape a été donné par le wali de Aïn Defla, Benyoucef Azziz.