Tram

Tramway d’Alger : l’exploitation suspendue sur le tronçon Caroubier-Ruisseau à partir d’aujourd’hui

L’Entreprise Métro d’Alger (EMA) a annoncé, hier, dans un communiqué, la suspension de l’exploitation du Tramway d’Alger sur le tronçon Caroubier-Ruisseau, et ce, à partir de ce jeudi. « Suite aux travaux de démolition d’une bâtisse au niveau de la rue Tripoli, entrepris par la circonscription administrative d’Hussein Dey, EMA et SETRAM sont contraints de suspendre l’exploitation du Tramway d’Alger sur le tronçon reliant Caroubier à Ruisseau, à partir de jeudi 19 mai 2022″, est-il indiqué dans le communiqué. Pour assurer le transport des usagers, des bus de substitution de l’ETUSA seront mis en place durant toute la période d’arrêt d’exploitation du Tramway, souligne la même source. Par ailleurs, le Tramway reste opérationnel sur le tronçon reliant Caroubier à Dergana centre, selon le communiqué.

Six morts et 187 blessés sur les routes durant les dernières 24 heures
Six personnes ont trouvé la mort et 187 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus dans plusieurs wilayas du pays durant les dernières 24 heures, a indiqué hier un bilan de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya de Tébessa où trois personnes ont trouvé la mort sur le lieu de l’accident et quatre autres ont été blessées, suite à une collision entre deux véhicules et un camion sur la RN 16, dans la commune de Bir El-Atter. Les éléments de la Protection civile sont intervenus également pour prodiguer les premiers soins à quatre personnes incommodées par le monoxyde de carbone émanant d’un chauffe-bain à l’intérieur de leur domicile dans la commune d’Oued El Chaâba à Batna. Par ailleurs, les mêmes secours sont intervenus pour l’extinction de quatre incendies urbains et de récoltes dans les wilayas de Tizi-Ouzou et El-Meniaâ.

Un « nombre croissant » d’objets non identifiés dans le ciel
Un « nombre croissant » d’objets non identifiés sont signalés dans le ciel depuis 20 ans, a indiqué mardi un responsable du Pentagone devant des élus américains, sans aller jusqu’à confirmer la présence de vie extraterrestre. Pour la première fois en plus de 50 ans, le Congrès américain tenait une audition publique consacrée aux « phénomènes aériens non-identifiés ». « Depuis le début des années 2000, nous avons observé un nombre croissant d’objets non autorisés ou non identifiés », a déclaré Scott Bray, le directeur adjoint du renseignement pour la US Navy. Le responsable a attribué cette hausse « aux efforts considérables » de l’armée américaine consacrés à « déstigmatiser l’acte de signaler les observations » et au progrès technologique. Il a toutefois indiqué n’avoir rien détecté « qui puisse suggérer une origine non-terrestre » à ces phénomènes. Mais n’a pas non plus définitivement exclu cette possibilité.
En juin 2021, le renseignement américain avait déjà affirmé dans un rapport très attendu qu’il n’existait pas de preuves d’existence des extraterrestres, tout en reconnaissant que des dizaines de phénomènes constatés par des pilotes militaires ne pouvaient pas être expliqués. Certains pourraient s’expliquer par la présence de drones ou d’oiseaux créant la confusion dans les systèmes radars des militaires américains. D’autres pourraient découler de tests d’équipements ou de technologies militaires effectués par d’autres puissances, comme la Chine ou la Russie. L’armée américaine et le renseignement cherchent surtout à déterminer si ces « phénomènes aériens non-identifiés » peuvent être liés à des menaces contre les Etats-Unis.

À 112 ans, un Vénézuélien devient l’homme le plus vieux du monde
Un agriculteur vénézuélien de 112 ans, Juan Vincente Pérez, est désormais l’homme le plus vieux du monde après le décès d’un Espagnol, a annoncé mardi le Guinness des records. Né le 27 mai 1909 dans la ville d’El Cobre, dans l’Etat de Tachira (ouest), Juan Vincente Pérez est officiellement l’homme vivant « le plus âgé » au monde, a indiqué dans un communiqué le Guinness qui a effectué la vérification le 4 février. « Il a une santé et une mémoire exceptionnelles. Il se souvient de son enfance, de son mariage, des noms de ses frères, enfants et petits-enfants », indique le Guinness à propos de cet homme qui vit dans la localité montagneuse de San José de Bolivar, également dans l’Etat de Tachira, et fêtera dans dix jours ses 113 ans. « Il aime être entouré de sa famille et de ses amis pour converser et raconter des histoires », ajoute l’organisation de recensement de records mondiaux basée au Royaume-Uni. Son secret de longévité ? Travailler dur, bien se reposer la nuit et « boire un verre d’eau-de-vie tous les jours ». M. Pérez a commencé à travailler dès son plus jeune âge comme agriculteur. A cinq ans, il aidait déjà ses parents pour récolter le sucre et le café. Une fois adulte, il a travaillé comme huissier pour résoudre des différends fonciers dans le village de Caricuena où il vivait à l’époque. Veuf depuis 25 ans après 60 ans de mariage, il a eu 11 enfants, 41 petits-enfants, 18 arrière-petits-enfants et 12 arrière-arrière-petits-enfants. La famille est « très reconnaissante pour l’état de santé » dont jouit le patriarche, selon une de ses filles, Nelyda.

Arrestation de 13 individus accusés de semer la terreur dans un quartier résidentiel à El-Harrach (Alger)
Les éléments de la police judiciaire de la sûreté d’El Harrach ont arrêté 13 individus accusés d’avoir semé la terreur à l’arme blanche dans un quartier résidentiel et incité au rassemblement armé, a indiqué hier, un communiqué des services de la sûreté d’Alger. La brigade de la police judiciaire de la sûreté d’El Harrach a pu « neutraliser une bande de quartier accusée de semer la terreur dans un quartier résidentiel, de provoquer des rixes sur la voie publique en usant d’armes blanches et de troubler l’ordre public tout en faisant obstruction aux missions de la force publique, d’incitation au rassemblement armé et d’intervention pour faciliter l’évasion des individus arrêtés », a expliqué la même source. Treize (13) individus ont été arrêtés et des armes blanches saisies. Après parachèvement des procédures légales, les mis en cause ont été déférés devant le parquet territorialement compétent, a précisé le communiqué.

Des espèces de dauphins de 20 millions d’années identifiées en Suisse
Des espèces jusque-là inconnues de dauphins sillonnaient les océans il y a vingt millions d’années, y compris la mer qui recouvrait la Suisse, où ont été découverts des centaines de fossiles datant de cette période, ont indiqué mardi des chercheurs de l’Institut de paléontologie de l’Université de Zurich. Après avoir examiné quelque 300 fossiles de baleines et de dauphins découverts en Suisse et datant de cette période, les chercheurs ont identifié deux espèces jusqu’à présent inconnues, a indiqué l’université. Passant au peigne fin des fragments de dents, de vertèbres et d’os découverts dans les couches de sédiments marins, les paléontologues ont recherché les os de l’oreille interne, rarement retrouvés, et qui permettent de classer les espèces.
« Nous avons réussi à identifier deux familles de dauphins auparavant inconnues en Suisse », a indiqué le paléontologue Gabriel Aguirre dans le communiqué de l’université.