olives

Tlemcen : Une production attendue de 750.000 qx d’olives

Une production de 750 000 quintaux d’olives est attendue pour cette campagne de cueillette de la saison agricole en cours dans la wilaya de Tlemcen, a-t-on appris auprès de la direction des services agricoles. Cette campagne de cueillette devant être lancée à la fin du mois courant, portera sur une surface de plus de 15.000 has avec un total de 305.648 oliviers, a précisé le chef du service d’organisation de la production et soutien technique, Abderrahim Benzemra, qui prévoit un rendement moyen de 50 quintaux à l’hectare. Sur cette production, 300.000 quintaux seront destinés à la consommation et 450.000 quintaux destinés à la transformation en huile d’olive. La wilaya de Tlemcen compte 26 huileries dont 9 traditionnelles, rappelle-t-on. Le même responsable a expliqué que la filière oléicole de la wilaya enregistre une évolution constante eu égard à l’engouement des agriculteurs, en raison de l’utilisation des équipements modernes d’irrigation économisant l’eau et des engrais, ainsi que du perfectionnement des techniques de taille des oliviers et du respect des dates et des méthodes de récolte. Ces résultats ont été obtenus grâce aux actions et campagnes de vulgarisation agricole et de sensibilisation des fellahs organisées par la DSA en collaboration avec la chambre agricole et le conseil interprofessionnel de la filière oléicole de Tlemcen. Par ailleurs, un programme de plantation de 20.000 oliviers sera lancé bientôt à Remchi, Ouled-Mimoune, Mansourah, Béni-Senouss, Sidi-Djillali, Ghazaouet, Nedroma et Bab-El-Assa dans le cadre du programme de plantation d’oliviers en zones montagneuses, soutenu par le Fonds national de développement agricole (FNDA). Cette opération touchera 200 agriculteurs et des producteurs d’olives dont la surface de leurs exploitations ne dépassant pas un hectare. Une subvention de 200 DA leur sera accordée pour chaque arbre planté. Il est à rappeler que la commune de Béni-Senouss (40 km à l’ouest de Tlemcen), a été choisie, en janvier dernier, commune-pilote pour le développement de la production oléicole à l’aide de moyens traditionnels. Cette commune fait partie d’autres collectivités de plusieurs wilayas du pays réputées pour leur production oléicole et retenues au titre d’un programme élaboré par des experts de l’organisation ounusienne FAO pour développer la production oléicole en s’appuyant sur le compost naturel. Ce programme permettra de donner un label de qualité aux normes internationales à l’huile d’olive produite dans ces régions ultérieurement, a précisé Benzemra Abderrahim.