moisson

Tlemcen : Production prévisionnelle de 1,6 millions de quintaux de céréales

Les services agricoles de la wilaya de Tlemcen prévoient une production de l’ordre de 1,6 millions de quintaux de céréales au titre de la compagne moisson-battage qui sera lancée le début du mois de juin prochain, a indiqué la direction locale du secteur.

La wilaya de Tlemcen s’apprête à entamer la campagne moisson-battage dans de «très bonnes conditions»,a souligné Benzemra Mohamed , chef de service à la DSA. «Une production prévisionnelle de l’ordre de plus 1,6 million de quintaux est attendue en dépit du cycle de sécheresse qui a durement affectée une bonne partie de la superficie emblavée», a-t-il assuré, rappelant dans ce sens que la superficie totale, concernée par la compagne, est de 176.200 ha de toutes espèces confondues avec une dominance de l’espèce d’orge avec 88.200 ha. Quant à la superficie durement touchée par la sècheresse et qui ne sera pas moissonée, elle est estimée à plus de 50 milles hectares, a-t-il noté. Une commission d’encadrement et de suivi a été installée par arrêté du wali et est composée d’institutions agricoles, bancaires, d’assurance agricole et autres, pour le bo n déroulement de cette compagne.
D’importants moyens sont mobilisés pour le lancement de l’opération, notamment, 336 moissonneuses batteuses, 5.316 tracteurs et 1039 camions de différents tonnages. La wilaya de Tlemcen dispose de 21 points de collecte et de stockage de la production des céréales, dont un nouveau centre dans la région de Sidi Djillali , au sud du chef-lieu de la wilaya, a ajouté le même responsable, qui a relevé, par ailleurs que trois équipes sont sur le terrain pour respectivement veiller sur l’état phytosanitaire des céréales, élaborer une seconde approche de l’estimation de production et une dernière qui inspecte les points de collecte et de stockage pour s’assurer de leur disponibilité à recevoir la production. Une réunion préparative de la campagne a été tenue récemment où il a été recommandé la nécessité de la préparation des moissonneuses avec des chauffeurs qualifiés, faciliter la livraison au niveau des points de collecte, et sensibiliser les travailleurs ainsi que les agriculteurs sur l’importance du port des masques et gants afin d’éviter la propagation du covid-19.