10.9 C
Alger
27 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
RÉGIONS

Tizi-Ouzou : Lancement de plantation de 5 200 plants forestiers

Une opération de volontariat pour la plantation de 5.200 plants forestiers sur une superficie de 2,5 ha, a été lancée jeudi à Tizi-Ouzou par les autorités locales. Le coup d’envoi de cette opération, deuxième du genre après celle menée le 21 octobre dernier à l’entame de la campagne de plantation 2023/2024, a été donné par le wali, Djilali Doumi, au « Pont de Takhoukht ».
Ont participé à l’évènement, des éléments de l’Armée nationale populaire (ANP), des représentants de différentes directions de wilaya, des élus locaux et nationaux, de représentants du mouvement associatif et autres organisations de la société civile, pour faire reverdir les espaces incendiés par les précédents feux de forêt. Doumi a mis en exergue l’importance de ce genre d’initiatives qui permet de réparer les dégâts causés par les feux de forêt, mais aussi de préserver la résilience des espaces qui ont été fragilisés par les incendies et qui sont devenus beaucoup plus exposés au phénomène d’érosion du sol. Il a salué les participants à cette opération qui « ont donné, à l’occasion, une image de la citoyenneté positive, soucieuse de la préservation de l’environnement, ainsi que de l’intérêt de la communauté et de la collectivité », a-t-il dit. Concernant les espèces choisies pour le site de Takhoukht, il s’agit, notamment, du peuplier blanc, l’eucalyptus, le casuarina et le cyprès, selon les détails fournis par le conservateur des forêts, Youcef Ould Mohamed, qui a relevé que ce sont des plants produits localement à la pépinière de la conservation des forêts et qui « s’acclimatent très bien ». Ce même responsable a fait savoir qu’outre l’opération d’aujourd’hui, d’autres volontariats sont prévus. Il s’agit, particulièrement, de celui qui aura lieu à la forêt d’Ait Oumalou (région de Larbaâ n’Ath Irathen) dont 200 ha ont été incendiés en 2021. Une opération de reboisement de 50 ha en chêne-liège a déjà été réalisée, a noté le conservateur qui a assuré que « les efforts seront poursuivis jusqu’à reboiser la totalité de la superficie détruite, soit l’ensemble des 200 ha ». Une autre opération de volontariat est aussi prévue au village de Boumansour dans la commune de Yakourène. Cette fois-ci, le reboisement visera la fixation d’un site instable. « Dans cette localité, en allant vers la commune de Zekri, il y a un important glissement de terrain qui menace la voie carrossable. Nous nous somm es mis d’accord avec le comité de village pour lancer une opération de plantation pour stabiliser le site », a indiqué Ould Mohamed. Le conservateur des forêts a saisi l’occasion pour lancer un appel à l’ensemble des comités de villages et des associations qui ont des projets de plantation, de se rapprocher de la conservation afin de mettre sur pied de telles initiatives.

Related posts

Tipasa : Un bienfaiteur offre des équipements pour les tests de dépistage du Covid-19

courrier

Réhabilitation des espaces verts à Aïn Témouchent : les élus mis en demeure

courrier

EL TARF : 28 502 familles bénéficiaires d’une prime de solidarité

courrier

Criminalité à Constantine : Cirta face à ses malfrats

courrier

Criquet pélerin : Le dispositif de surveillance et d’intervention est actif à Béchar

courrier

Tizi-Ouzou : Réception de moyens de protection pour le staff médical

courrier