barrage de Bougara

Tissemsilt : Des poissons retrouvés morts au barrage de Bougara

Des poissons morts ont été retrouvés dans le barrage de Bougara (Tissemsilt), a indiqué le chef de la Station de la pêche et des ressources halieutiques, Ahmed Zahaf. Une faible quantité de poissons «barbus» et «carpes» de petites tailles (20 à 250 grammes) a été découverte flottant à la surface les 6 et 7 juillet en cours à cause de la hausse de la température et la baisse du niveau d’eau du barrage, qui auraient provoqué une diminution de l’oxygène conduisant à une suffocation, a-t-on fait savoir. Une commission de wilaya a été constituée de représentants des directions de l’Environnement, des Ressources en eau, de la Station de la pêche et des ressources halieutiques et de l’Agence nationale des barrages et transferts, et s’est rendue sur place pour constater ce phénomène et prendre les mesures nécessaires. La station précitée a contacté le Centre national de recherche et études de la pêche et de l’aquaculture de Bou-Ismaïl (Tipaza) relevant du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche pour prendre des échantillons d’eau du barrage et des poissons morts pour effectuer des analyses en laboratoire sur les causes réelles de ce phénomène. M. Zahaf a affirmé que la situation est maitrisée actuellement par des cadres du barrage de Bougara et l’état des poissons vivant dans cette infrastructure hydrique est stable. Pour réduire la quantité de poissons dans ce barrage, la station prévoit une opération de pêche préventive avec la participation des pêcheurs de la wilaya et d’autres régions. À rappeler que ce barrage a enregistré en 2017 une perte de quantités de poissons à cause du manque d’oxygène en eau et la hausse de la température.