Tipasa : Mise en échec d’une tentative d’émigration clandestine au large de Gouraya

Une tentative d’émigration clandestine de cinq jeunes gens à partir de la côte de Gouraya (W.Tipasa) a été mise en échec par les garde-côtes dans la matinée de samedi, a-t-on appris de sources sécuritaires. Une patrouille des garde-côtes a trouvé ce groupe de jeunes à bord d’une embarcation de cinq mètres, au large de Gouraya, non loin de la côte d’El Arhat. «Ils sont en bonne santé», a-t-on ajouté de même source, signalant que ces jeunes (âgés de 25 à 30 ans) avaient tenté l’aventure depuis deux jours (jeudi) à partir de l’une des plages de Tipasa, avant que leurs familles ne déclarent leur disparition. Des éléments de la Protection civile sont intervenus pour les évacuer vers l’hôpital de Cherchell, où ils ont été soumis aux contrôles médicaux nécessaires, avant d’être remis aux mains des services de la Gendarmerie nationale, qui ont ouvert une enquête sous le chef d’inculpation d’ «émigration clandestine par la mer». D’autres tentatives similaires d’émigration clandestine ont été déjouées par les garde-côtes, à Tipasa, dont une le 6 octobre courant, concerne pas moins de onze personnes (dont une femme). Une 2e tentative a été mise en échec le 20 juillet dernier, quand les gardes côtes ont découvert une dizaine de jeunes (dont une femme) dans une barque de pêche au large de Cherchell. Sachant que trois personnes ont été portées disparues, suite à une panne technique survenue dans leur embarcation, est-il signalé. Les garde-côtes ont, également, réussi, le 12 juillet dernier, à déjouer une tentative d’émigration clandestine de neuf jeunes gens au large de Gouraya (à l’extrême- ouest de Tipasa).