Sayidet El-Ard

Théâtre : La Fondation «Sayidet El-Ard» récompense la scénariste algérienne Abla Belamri

La Fondation culturelle palestinienne « Sayidet El-Ard » a décerné le prix de la « créativité artistique » à la scénariste algérienne Abla Belamri pour son texte théâtral, « El-Seif El-Mountadar » qui traite de la cause palestinienne, a indiqué dimanche, la Fondation sur sa page Facebook. La Fondation « Sayidet El-Ard », qui a pour habitude d’honorer les plus grandes personnalités internationales qui soutiennent la cause palestinienne, a estimé que le texte théâtral « El-Seif El-Mountadar » de la scénariste algérienne Abla Belamri, une épopée dont la mise en scène est actuellement en cours en Égypte par le réalisateur égyptien Mohamed Aizet, « mérite éloges et distinction ».
La Fondation a ajouté que cet hommage rendu à Abla Belamri et au metteur en scène égyptien Mohamed Aizet pour leur œuvre théâtrale « El Seif El Mountadar » qui traite de la cause palestinienne et relate l’histoire de l’occupation israélienne, ses agressions contre les terres arabes, la position de certains dirigeants arabes, la guerre d’octobre 1973 et les crimes contre l’humanité commis à l’encontre des Palestiniens et la libération de la mosquée El-Aqsa à l’époque de Salaheddine El-Ayoubi.
La Fondation palestinienne « Sayidet El Ard » avait également décerné le prix de la personnalité politique de l’année 2020 au président de la République, Abdelmadjid Tebboune, pour son grand soutien aux droits du peuple palestinien. Un olivier avait été planté à cet effet au nom du chef de l’État sur le plus haut mont de la ville sainte d’El-Qods, en hommage à ses positions fermes et en tant que personnalité internationale qui a gagné le respect du peuple palestinien et des peuples qui rejettent la normalisation avec l’entité sioniste. L’œuvre théâtrale pour laquelle la brillante scénariste algérienne Abla Belamri a été honorée est mise en scène en Egypte sous la forme d’une épopée qui relate, pendant plus d’une heure, le conflit arabo-sioniste avec la participation de nombreux artistes égyptiens comme Issam Haikel, Mohamed Farouk, Faten Abdallah et Issam Karika. La scénariste Abla Belamri a déjà accédé au cinéma égyptien et syrien à travers le film égyptien « Sarkhate Ounta », le film syrien « Akh ya Oumi » et également le monde du cinéma algérien avec sa production d’un film révolutionnaire-social qui sera projeté « bientôt », intitulé « Lahbal.