Ténès : plus de 70 directeurs de centres de vacances en stage

En prévision de la prochaine saison estivale, le ministère de la Jeunesse organise au niveau de la ville côtière de Ténès dans la wilaya de Chlef et en collaboration avec l’Analj (Agence nationale des loisirs de la jeunesse ) un cycle de formation à plus de 70 directeurs de centre de vacances. Venus de 14 wilayas, notamment celles de l’ouest et le sud-ouest du pays, ces ex- animateurs et animatrices ayant exercé plus de quatre ans dans des centres de vacances suivent un stage bloqué d’une durée de dix jours ( du 10 au 19 du mois ). Selon M. Boukhrouba Ahmed ,cadre à la direction de la jeunesse et des sports de Chlef , « cette formation bloquée , encadrée par une équipe pluridisciplinaire, devra permettre aux stagiaires d’assimiler les connaissances de base de la gestion d’un centre de vacances tant sur le plan humain que matériel ». En effet, le programme dispensé au cours de cette décade comporte des notions sur la comptabilité, la nutrition , la gestion des risques et accidents etc…Au sujet de ce qui est attendu d’un directeur d’un centre de vacances, M. Boukhrouba Ahmed dira : « Avant le séjour il doit recruter son équipe , préparer son projet pédagogique , animer la réunion de préparation et effectuer ses premières commandes. Pendant le séjour, le directeur doit avoir une vision globale de son centre et des tâches à effectuer avec son staff et surtout savoir s’organiser, prendre des décisions, écouter, animer et prévoir. Après le séjour il doit effectuer des bilans avec son équipe ».Quant au directeur de stage M. Hamiti Lakhdar il a souligné qu’«il est impératif que le directeur d’un centre de vacances puisse assurer convenablement sa tâche notamment en exerçant une responsabilité d’encadrement technique et administratif dans une structure développant les activités sociales, éducatives et culturelles», et d’ajouter : «Etre directeur d’un centre de vacances représente un engagement éducatif , moral et juridique conséquent et il est le garant du projet éducatif et pédagogique vis-à-vis de l’administration et avant tout des enfants et de leurs parents » . M. Hamiti conclut en soulignant que «il est attendu de nos directeurs qu’ils soient investis, passionnés, disponibles, pédagogues, dignes de confiance, astucieux, inventifs à l’écoute … et ce, dans le but de faire passer de bonnes vacances aux enfants » .
A noter qu’à l’issue de cette formation bloquée sanctionnée par un examen, le candidat devra suivre un autre stage de deuxième degré suivi de stage pratique pour enfin accéder au titre de directeur lui permettant ainsi de postuler à la gestion d’un centre de vacances.
Bencherki Otsmane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>