Accueil Spor Tahmi-Raouraoua : la guerre froide se poursuit

Tahmi-Raouraoua : la guerre froide se poursuit

0

La guerre froide entre le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, et le ministre des Sports, Mohamed Tahmi, est loin de livrer tous ses secrets. Les deux hommes, qui s’évitent depuis l’échec de la candidature algérienne pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations de 2017, attribuée finalement au Gabon, donnent l’impression de s’adonner à un bras de fer qui ne dit pas son nom.Ainsi, c’est le lieu de la finale de la Coupe d’Algérie qui a été le début d’un feuilleton qui s’annonce long. Raouraoua a opté pour le stade Mustapha-Tchaker, au moment où Tahmi fait des mains et des pieds pour que le stade du 5-Juillet soit prêt dans les délais fixés, soit dès samedi prochain.
Et comme si le président de la FAF n’est pas prêt à jubiler ce premier  »succès », il va donner un autre coup au ministre de la tutelle en décidant de la domiciliation, au stade Tchaker toujours, de la première rencontre de la sélection algérienne dans le cadre des éliminatoires de la CAN-2017 face aux Seychelles, le 13 juin prochain.Une décision pour le moins inattendue dans la mesure où tout le monde pensait qu’avec la réhabilitation du stade du 5-Juillet, les Verts allaient retrouver le temple du stade olympique dont la capacité d’accueil peut répondre aux aspirations de la large galerie de l’équipe nationale.
Du coup, l’on se demande alors pour quelle fin le ministre des sports veut remporter la « bataille » du temps à tout prix. Pour cela, il a enjoint les entreprises chargées de la rénovation du stade d’accélérer la cadence pour que le 5-Juillet soit opérationnel avant le 1er mai, même si la finale de la Coupe d’Algérie vient d’être officiellement domiciliée au stade Mustapha-Tchaker de Blida.Malgré cela, le premier responsable du secteur tient absolument à ce que le 5-Juillet soit réceptionné avant la fin du mois, comme il l’a annoncé il y a quelques semaines. Visiblement, c’est devenu une question d’honneur pour lui. Une manière aussi de mettre les responsables de la Fédération devant leurs responsabilités.
Hakim S.

Article précédentZinedine Zidane : «le football doit avant tout être un plaisir»
Article suivantCRBAF-JSMB demain au stade Demène Debbih d’Aïn M’lila : Ghimouz veut sa première

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.