mineuse de la tomate

Station régionale de la protection des végétaux à Chlef : Des lâchers d’auxiliaires contre la mineuse de la tomate

Des lâchers d’auxiliaires contre la mineuse de la tomate seront réalisés, dans les prochains jours par les services de la station régionale de la protection des végétaux de Chlef dans le cadre du programme de lutte organique contre les parasites nuisibles aux végétaux, a-t-on appris, dimanche auprès de ces services.

«Nous allons procéder dans les prochains jours à des lâchers d’auxiliaires (organismes vivants considérés comme des prédateurs aux parasites nuisibles aux récoltes ou aux végétaux) contre la mineuse de la tomate dans le cadre de la lutte préventive contre ce fléau, à l’origine d’importants dégâts causés aux récoltes de tomates», a indiqué Ali Arrous Samir, ingénieur agronome auprès de cette station. Il a ajouté que ces lâchers seront réalisés au plus tard à la fin du mois courant, au niveau de serres de production de tomates des communes de Labiedh Medjadja, El Marsa et Abadlia( w .d’Ain Defla), à raison de 200 auxiliaires (organismes vivants) pour chaque serre, a-t-il précisé. Selon le responsable, il s’agit là de «prédateurs multipliés en grand nombre dans des bio-fabriques de la station de Chlef, avant leur lancement au niveau d’exploitations agricoles, avec pour objectif de dévorer la mineuse de la tomate», a-t-il expliqué, et partant contribuer à la préservation de l’équilibre biologique à l’intérieur des serres, dont les propriétaires sont ainsi dispensés de l’usage de pesticides. Il a encore signalé le lancement depuis 2013, d’un 2e programme de reproduction de parasites pour faire face aux mineuses des agrumes et de la tomate, considérées comme les maladies végétales les plus répandues dans la wilaya. M.Arrous a, d’ailleurs, fait état d’un lâcher d’auxiliaires programmé pour mai prochain, au niveau des vergers d’agrumes de la région, où les récoltes sont menacées par ces fléaux agricoles. à noter qu’un suivi est assuré par les services concernés de la station de protection des végétaux de Chlef, aux exploitations agricoles ayant fait l’objet de lâchers d’auxiliaires, en vue de constater le niveau d’efficience de ces programmes dans l’élimination des prédateurs végétaux nuisibles, et partant leur contribution dans l’évitement de l’usage des pesticides chimiques, tout en ancrant chez les agriculteurs une culture de lutte préventive des fléaux agricoles. Dans le même sillage, des alertes relatives au mildiou et à la rouille jaune, ont été émises dernièrement par la station de Chlef en direction des agriculteurs, au vue des conditions climatiques actuelles propices à la propagation de ces deux fléaux(chutes de pluies, suivies par une hausse des températures). Le directeur de cet organisme, Boualem Mekhanek a signalé l’apparition, durant la semaine écoulée, du «premier foyer de rouille jaune (prédateur des récoltes céréalières) au niveau d’un champ de la commune de Lebiedh Medjadja», appelant à la nécessité d’une lutte préventive contre ce fléau. «Concernant le mildiou de la pomme de terre, aucun foyer d’atteinte n’a été enregistré à ce jour», a assuré le responsable, estimant néanmoins la «probabilité d’un risque, au vue des conditions climatiques régnantes»,d’ou son appel aux agriculteurs en vue de s’ en tenir scrupuleusement aux procédures de traitement chimique de cette maladie végétale.