Six points face à la Zambie pourraient être la clé de la qualification : les adversaires des Verts passés au crible

Maintenant que les Verts sont fixés sur leurs adversaires dans les éliminatoires du Mondial 2018, quelles seront leurs chances de se qualifier à leur troisième Coupe du monde de suite ?
Sur le papier, ils restent les favoris du groupe, quand bien même leurs adversaires sont redoutables et redoutés. Mais une chose est sûre, ils n’auront pas la partie facile. Tous les matches de l’équipe nationale s’annoncent explosifs. Il ne leur faudra surtout pas se rater, notamment à domicile. La rencontre inaugurale contre le Cameroun à domicile, sera dans cette optique cruciale pour la suite des éliminatoires.
Commençons donc par le Cameroun. Pour beaucoup, depuis la retraite de Samuel Eto’o, le Cameroun n’est plus cet adversaire coriace qui domine outrageusement ses adversaires. Pourtant avec Vincent Aboubakar ou Clinton N’Jie en pointe mais surtout un bloc défensif intraitable avec Chedjou, Nkoulou,Nyom ou encore Bedimo les Lions Indomptables constitueront un sérieux test pour l’armada offensive algérienne. Dans un contexte explosif, où le décès tragique d’Albert Ebossé refera inéluctablement surface à Yaoundé, les Verts devront faire preuve d’une grande force mentale pour sortir victorieux de ce duel de titans. Dans l’historique des confrontations le Cameroun a toujours constitué une bête noire pour l’Algérie. Mais on est en 2016… Pour sa part, grand absent de la prochaine CAN 2017 au Gabon, le Nigéria, Champion d’Afrique en 2013, est un adversaire qui se surpasse lorsqu’il s’agit de matchs de Coupe du Monde. Avec une attaque de feu composée de Ighalo, Ahmed Musa ou la pépite Ihaenacho de Manchester City, les Super Eagles pourront aussi et sans doute compter sur les retours du puissant buteur Emmanuel Emenike ou du gardien Vincent Eyneyama. Dans l’enfer de Lagos, dès la 2ème journée, les Verts devront faire preuve de maitrise et de solidité défensive pour contrer la bête blessée. Le duel s’annonce épique avec une finale Algérie-Nigéria lors de la 6ème et dernière journée !
Enfin, la Zambie, champion d’Afrique en 2012, n’a rien d’un adversaire facile. L’Algérie, qui a déjà affronté cet adversaire lors de la campagne 2010, avait bien souffert le martyre pour s’imposer au difficile stade Chililabombwe de Lusaka. Dans cette enceinte, les coéquipiers de Christopher Katongo joueront sans doute le rôle d’arbitre dans ce groupe B en espérant que les Lions Indomptables ou les Super Eagles y perdent quelques plumes.Avec l’avantage d’une double confrontation en aller-retour lors des 3èmes et 4èmes journée, les Fennecs, en opération commando, devront impérativement récolter les 6 points face à cet adversaire coriace. Une qualification en Coupe du Monde passe par ce genre d’exploit.
H. S.