Signature d’un accord de partenariat entre le ministère du tourisme et celui de la formation professionnelle : Benmessaoud et le casse-tête de la destination Algérie

Afin de doter les établissements hôteliers et touristiques d’une main-d’œuvre et d’un encadrement compétents, répondant aux exigences du tourisme moderne, le plan d’orientation de l’aménagement touristique 2030 a programmé la création, à court terme, de 3300 nouveaux emplois directs sur l’ensemble du territoire national. C’est ce qu’à révélé ce jeudi le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, lorsqu’il a présidé, en compagnie du ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Mohammed Mebarki, le lancement de la 3e phase du programme de formation dédié au profit de plusieurs milliers de professionnels et fonctionnaires.À cette fin, (l’ouverture de milliers de nouveaux postes d’emploi), il est important de préciser que deux accords de partenariat ont été signés avec le ministère de l’Enseignement supérieur et l’Institut national du tourisme. le premier prévoyant la formation des étudiants en post-graduation dans la spécialité de gestion touristique et l’ouverture des établissements hôteliers aux étudiants pour les stages pratiques, et le deuxième, avec le département de la formation professionnelle et le Groupe HTT, pour la création de filières de formation continue d’excellence dans le domaine du Tourisme en réponse à la demande des établissements hôteliers.
Au fait ce n’est pas tout, car le ministre du Tourisme a tenu, à cette occasion, d’annoncer que le plan d’orientation de l’aménagement touristique 2030, ambitionne d’embaucher, au terme de la décennie prochaine, près de 111 000 Algériens dans le secteur du Tourisme. Par ailleurs, nous avons jugé utile de noter que cette session de formation, de très haut niveau, dédiée au profit de pas moins de 3300 jeunes bénéficiaires, désirant se spécialiser et acquérir les compétences touristiques managériales, marketing et opérationnelles, vise deux autres objectifs : Le premier, satisfaire la forte demande des projets en cours. Car le plan d’aménagement touristique vise à doubler la capacité d’hébergement, avec la création de 270 000 lits». Le deuxième, aller vers «le professionnalisme touristique». Un critère nécessaire pour positionner la destination Algérie à l’International. Non loin de cette vision, le ministre de la Formation et de L’Enseignement professionnels, Mohammed Mebarki, a, de son côté, indiqué que la filière Hôtellerie, Restauration et Tourisme représentait, à elle seule, 26 spécialités de formation professionnelle, évoquant l’institution, cette année, du certificat d`aptitude professionnelle et de maîtrise professionnelle et du diplôme de technicien ou de technicien supérieur. Tout en se félicitant de ce partenariat, le ministre Mebarki, a souligné que cette démarche vise à définir les besoins en ressources humaines, actualiser et moderniser les programmes de formation aux exigences professionnels et à développer les stages pratiques en milieu professionnel au profit des apprenants afin d’acquérir le professionnalisme et l’efficacité requise.
Mohamed Amrouni