Merabet lyes

SELON DR LYÈS MERABET : 302 médecins emportés par la Covid-19

La situation sanitaire d’il y a quelques jours était durement marquée par la hausse des cas de contamination et de décès  à cause de la troisième vague de la Covid-19 jugée par les professionnels de la santé de « dure et dangereuse » en raison de l’apparition du variant Delta. En effet, en juillet le pays a enregistré un record dans les contaminations et les décès atteignaient plus de 2 000 cas quotidiens en ce mois. Toutefois, cette semaine il y a de moins en moins de cas. Jeudi on a observé une baisse importante. Chose qui a poussé les professionnels de la santé à rassurer de la stabilité de la situation sanitaire. Selon le président de la société algérienne d’immunologie, le Pr Kamel Djenouhat, « les derniers chiffres sont rassurants, et prouvent que la situation épidémiologique se stabilise, nous assistons actuellement  à une tendance baissière du nombre de contamination » fait-il savoir.
Expliquant que « la situation épidémiologique en Algérie se stabilise après un pic », ajoutant « mais nous devons être méfiants, car il y a des régions et des wilayas qui ont enregistré au début zéro cas, par contre actuellement nous assistons à des nouvelles vagues dans des villes comme la wilaya d’Annaba  » met-il en garde contre le relâchement. Pour lui, le variant delta est actuellement le plus dominant et il est à l’origine de la troisième vague. Il y a lieu de noter que l’Institut Pasteur d’Algérie a publié un rapport qui confirme cela.
Par ailleurs, le président du Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP), Dr Lyes Merabet a déclaré, hier lors de son passage sur les ondes de la radio régionale de Sétif, que le corps médical a enregistré plus de
30 000 cas de contamination par la Covid-19 et le décès de 302 médecins et ce dans le secteur privé et public, signalant que les martyrs du corps médical en général a atteint 470 décès.
C’est dans ce contexte que le médecin a affirmé la dangérosité de la troisième vague du corona sur le personnel de la santé, déclarant que rien qu’au mois de juillet, 45 médecins sont décédés. « Et depuis le début du mois d’août nous avons enregistré la mort de 23 autres », tandis que « nous comptons plus de 30 000 cas contaminés. Certains sont graves, ce qui influence le rendement de l’armée blanche ».
Quant à la situation épidémiologique actuelle, il dira que cette dernière est en amélioration mais pas stable notamment dans certaines villes de l’intérieur, et ce à cause du relâchement dans les mesures barrière. Du coup, il dira que les mesures prises dernièrement ont aidé à l’amélioration de cette situation.
Sarah Oubraham