Delort

Sélection algérienne : Delort présente ses excuses et annonce son retour

Quarante-huit heures avant le début du premier stage de la sélection nationale pour le compte du nouvel exercice 2022-2023, l’attaquant vedette de l’OGC Nice, Andy Delort, a annoncé son retour officiel en équipe nationale, dès le stage en question.

Le site Internet officiel de la Fédération algérienne de football a publié, jeudi, une lettre d’excuses d’Andy Delort. Ce dernier a indiqué qu’il y avait eu un manque de communication sur son absence lors de la CAN-2022, précisant que son forfait à l’époque était dicté par la rude concurrence qui régnait à l’OGC Nice, l’a obligé à mettre sa carrière internationale entre guillemets.
À l’époque, le cinquième meilleur buteur du championnat de France la saison passée, venait juste de quitter Montpellier, où il était un titulaire à part entière, pour rejoindre le club de la Côte d’Azur. A son arrivée à Nice, il a trouvé sur place un effectif bien étoffé rendant les places très chères, rappelle-t-on.
Dans le même contexte, Delort a ajouté : «J’avoue que j’ai pris ma décision trop rapidement. Et puis, j’ai caché la vérité à l’entraîneur Djamel Belmadi, car j’avais un problème personnel, qui est la principale raison pour laquelle j’étais absent de l’équipe nationale algérienne, et m’empêchait en même temps d’être loin de ma famille. »
Et de poursuivre : « J’ai tardé à dire la vérité à l’entraîneur Djamel Belmadi, et il m’a à son tour reproché de ne pas lui avoir dit les détails, et il a raison, car je devais être franc et clair avec lui. Cela a été d’ailleurs la source des problèmes que j’ai vécus avec le coach à cette période-là. Cela fait désormais partie du passé, et maintenant je suis impatient de retrouver l’équipe nationale, que j’aime énormément tout comme j’aime le peuple algérien’’.
Le coach Belmadi avait juré que Delort ne remettrait plus les pieds en sélection tant qu’il était l’entraineur. Mais les deux déconvenues en Coupe d’Afrique et en barrage qualificatif pour le Mondial-2022 lui avaient donné matière à réfléchir. La médiation d’un joueur de l’équipe nationale (on parle d’Atal) a permis à Delort de bénéficier du pardon du sélectionneur, sauf que ce dernier lui a exigé de présenter des excuses publiques aux supporters des Verts. Chose faite, du reste, avec cette sortie médiatique de l’attaquant de 30 ans sur un support de communication de la FAF.
Hakim S.