Mila

Saisie d’une statuette et 313 pièces anciennes remontant à l’époque romaine à Mila

Les services de sécurité de la daïra de Grarem Gouga (Mila) ont saisi une statuette et 313 pièces anciennes remontant à l’époque romaine, et procédé à l’arrestation d’un individu, ont rapporté, jeudi, les services de la sûreté de wilaya. Cette opération a pu être concrétisée suite à l’exploitation par les services de sécurité de la daïra d’informations diffusées sur internet concernant une vente de pièces archéologiques, a précisé la même source, ajoutant qu’un plan d’intervention, élaboré à cet effet, a permis l’arrestation d’un homme de 30 ans dans la ville de Grarem Gouga, avec en sa possession une statuette en métal et 313 pièces de monnaie anciennes. La même source a souligné, par ailleurs, que l’expertise technique des objets saisis par les services de la direction de la culture de la wilaya de Mila a mis en exergue que ces pièces revêtent «une importance historique et archéologique», précisant que la statuette (7 cm de long), représentant un homme en tunique romaine, est fabriquée en bronze au même titre que les pièces de monnaie datant également de la même période. Le mis en cause a été traduit, jeudi dernier devant le tribunal de Mila pour «vente illégale de pièces archéologiques», ont indiqué les services de la sûreté de la wilaya de Mila.

Une fillette sauvée après avoir passé 18 heures sous la neige au Pakistan
Une fillette de 12 ans a été sauvée, mercredi par des secouristes après avoir été enterrée sous la neige pendant 18 heures dans une avalanche dans la partie du Cachemire contrôlée par le Pakistan, ont indiqué des responsables locaux. La survivante, Samina, s’est souvenue avoir crié à l’aide alors qu’elle était coincée sous la neige, qui a englouti sa maison prés de Muzzfarabad (nord-est). «Je pensais que j’allais mourir, ma jambe s’est fracturée et je saignais tous le temps», a-t-elle déclaré à la presse depuis son lit d’hôpital à Muzaffarabad, où des dizaines de blessés, dont elle, étaient soignés après avoir été évacués par avion hors de la zone d’avalanche. La mère de Samina, qui a perdu un fils et une autre fille dans l’avalanche, a indiqué que la survie de sa fille «n’était rien de moins qu’un miracle», notant que la famille étaient regroupée autour d’un feu avant que l’avalanche ne se produise. Au moins 100 personnes ont été tuées et 90 autres blessées au Pakistan à causes de chutes de neige et d’avalanches qui se sont abattues ces derniers jours, selon un dernier bilan communiqué mercredi par l’agence nationale de gestion des catastrophes (NDMA). Le Cachemire pakistanais a été la région la plus touchée, avec 76 morts, 53 blessés, et près de 200 maisons endommagées ou détruites, selon la même source, qui fait également état de 20 morts et 23 blessés dans la province du Balouchistan (Sud-Ouest), le reste des victimes ayant péri dans d’autres régions montagneuses du pays.

Un réseau d’organisation d’émigration clandestine démantelé à Mostaganem
Un réseau criminel d’organisation d’émigration clandestine par mer (passeurs) a été démantelé à Mostaganem et huit personnes ont été arrêtées dont un mineur, a-t-on appris jeudi de source sécuritaire. Cette opération intervient suite à des informations faisant état d’une personne préparant une traversée d’émigration clandestine par mer à partir de la plage «Rocher» situé à l’ouest de Benabdelmalek Ramdane. Les investigations et enquêtes diligentées par la police ont permis d’arrêter deux personnes sur la plage: un passeur âgé de 24 ans et un mineur (17 ans) et ensuite appréhender six membres du réseau originaires de la wilaya de Mostaganem, a-t-on fait savoir. Pour le délit du trafic d’émigrés par un groupe criminel organisé et de mise en danger de la vie de personnes dont un mineur, les personnes arrêtées ont été présentées devant la justice, qui a ordonné en placer deux en détention provisoire et le reste sous contrôle judiciaire, a-t-on encore indiqué.

Arrestation d’une personne pour falsification de sceaux de l’État à Relizane
Les éléments de police judiciaire de la sûreté de Daïra de Zemmoura (Relizane) ont arrêté une personne pour falsification de sceaux de l’État et leur utilisation pour délivrer des documents, a-t-on appris mercredi de la cellule de communication et des relations publiques de la sûreté de wilaya. L’arrestation a eu lieu cette semaine suite à des investigations sur un vol de véhicule qui ont dévoilé un suspect, dont la perquisition du domicile à Mascara après extension de l’enquête a conduit à la saisie de scellés de différentes tailles, 17 contrats, un montant de plus de 4 millions DA et du matériel utilisé dans la falsification, a-t-on indiqué. Une procédure judiciaire a été engagée contre le mis en cause qui a été présenté à la justice qui l’a placé en détention provisoire pour faux et usage de faux dans des documents, a-t-on ajouté.

Démantèlement d’une association de malfaiteurs à Azeffoun (Tizi-Ouzou)
Un réseau de malfaiteurs de 08 personnes dont une jeune fille, spécialisés dans le vol par effraction, a été démantelé et 77 téléphones portables ont été récupérés, mardi à Azeffoun, au Nord de Tizi-Ouzou, a-t-on indiqué mercredi dans un communiqué de la sûreté de wilaya. Suite une plainte d’un commerçant de la région pour vol par effraction de son magasin de vente de téléphones portables et accessoires, les éléments de la sûreté de daïra de cette localité ont ouvert une enquête qui a abouti à l’arrestation des auteurs du forfait, au nombre de 08 dont une jeune fille. Cette arrestation, rendue possible grâce à la contribution des citoyens d’un village où les auteurs s’étaient rendus, a permis la récupération de 77 téléphones portables de différentes marques, volés lors de ce méfait, et la saisie de trois 03 véhicules touristiques utilisés par les auteurs lors de leurs déplacements. Présentés mercredi au parquet d’Azeffoun, pour association de malfaiteurs et vol qualifié, 02 parmi eux ont été mis en détention provisoire, et les 06 autres ont été placés sous contrôle judiciaire, a-t-on précisé de même source.

Décès de l’actrice égyptienne Magda Al-Sabahi, qui a incarné le personnage de Djamila Bouhired
L’actrice égyptienne Magda Al-Sabahi, connue pour son rôle dans le film de Youcef Chahine «Djamila» sur la vie de la moudjahida Djamila Bouhired, est décédée jeudi à l’âge de 88 ans, rapportent des médias égyptiens. De son vrai nom Affaf Ali Kamel Al-Sabahi, la défunte était l’une des stars de l’âge d’or du cinéma égyptien en tenant le rôle principal dans une soixantaine de films, dont «Djamila l’algérienne» (1958), co-écrit par le célèbre Nadjib Mahfoud. Née à Tanta (nord d’Égypte) le 06 mai 1931, Magda a fait ses début dans le cinéma à l’âge de 15 ans et a signé son premier succès en 1949 avec le film «El Nassah», dont elle a partagé l’affiche avec Ismaïl Yacine. Elle a, à son actif, de nombreux grands classiques du cinéma égyptien, notamment aux côtés de Abdelhalim Hafez et Farid El Atrache. En 1995, soit une année après sa retraite artistique, elle est élue présidente de l’Assocuation égyptienne des femmes au cinéma.