comprimés psychotropes

Saisie de plus de 7 800 comprimés psychotropes à l’aéroport international d’Alger

Une quantité de 7 868 comprimés psychotropes a été saisie, samedi, à l’aéroport international d’Alger Houari Boumediene, a appris l’APS, dimanche, auprès de la Direction générale des Douanes.
Les comprimés psychotropes de type Lyrica étaient minutieusement dissimulés dans les bagages de voyageurs venus d’Istanbul (Turquie), précise la même source.
Ces opérations ont permis l’arrestation des deux individus impliqués dans cet acte prohibé qui ont été présentés à la justice.

Un adolescent emporté par la crue de Oued Meliass à Béchar
Des recherches intenses sont actuellement menées par la protection civile, les services de sécurité et des citoyens pour retrouver un adolescent d’une dizaine d’années emporté dimanche par la crue de l’oued Meliass dans la commune frontalière de Béni-Ounif, à 100 km au nord de Bechar, a-t-on appris auprès des services de la wilaya.
Les recherches ont été déclenchées dès l’annonce de la disparition de l’adolescent suite à la crue du cours d’eau qui traverse une partie du territoire de la même collectivité, a-t-on précisé. La crue a été provoquée par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur cette région frontalière samedi en fin d’après midi.
Le chef de l’exécutif de la wilaya et plusieurs responsables locaux se sont rendus dimanche sur place pour constater les dégâts causés par les intempéries au niveau de cette commune frontalière et prendre les mesures nécessaires, a-t-on souligné.
Les pluies qui se sont abattues samedi sur la région de Bechar sont à l’origine des crues des oueds, et ont perturbé la circulation routière sur plusieurs axes routiers de la wilaya.

Deux agents de maintenance mortellement percutés par un véhicule à Oran
Deux agents de maintenance ont été mortellement percutés, samedi, par un véhicule, au niveau de Haï El Menzah, à l’Est d’Oran, a-t-on appris des services de la Protection civile de la wilaya. Un troisième agent a été grièvement blessé, suite à ce drame, survenu sur le 4ème boulevard périphérique, relevant du secteur urbain de Haï El Menzah, a indiqué la même source, ajoutant que les agents de nettoiement s’affairaient à leur travail sur cet axe routier. Les victimes de cet accident ont été évacuées au niveau de l’EHU «1er novembre», a-t-on précisé de même source.

Un mort et quatre blessés dans un accident de la route à Ghardaïa
Une personne a trouvé la mort et quatre autres ont été blessées dans un accident de la circulation survenu dimanche au Sud /Est de Ghardaïa, a-t-on appris auprès des services de la Protection civile. L’accident s’est produit sur la route nationale (RN-49 )reliant Ghardaïa à Ouargla , à une trentaine de kilomètres de la station thermale de Zelfana, lorsqu’un véhicule touristique est entrée en collision frontale avec un autre véhicule circulant dans le sens inverse causant un mort sur place et quatre blessés, a précisé la même source. Le corps de la victime de sexe féminin (26 ans ) a été déposé à la morgue de la polyclinique de Zelfana ,où ont été également évacués les blessés.
Une enquête a été ouverte par la Gendarmerie nationale pour déterminer les circonstances exactes de l’accident.

Bissau : la police brûle une saisie record de deux tonnes de cocaïne
La police bissau-guinéenne a brûlé samedi près de deux tonnes de cocaïne provenant de Colombie et présentée comme la plus importante prise de l’histoire du pays, ont rapporté des médias. Les 1.947 kg de stupéfiants contenus dans plus de 1.600 sachets ont été incinérés à Ilondé, à environ 25 km de la capitale, Bissau, en présence du Premier ministre, Aristides Gomes. «La Guinée-Bissau n’est pas un narco-Etat, mais un Etat utilisé par les trafiquants à cause de la faiblesse de ses institutions», a-t-il dit, promettant des moyens supplémentaires pour la police. L’instabilité et la pauvreté ont favorisé l’implantation de narcotrafiquants qui utilisent cette ancienne colonie portugaise d’Afrique de l’Ouest pour faire transiter la drogue entre Amérique latine et Europe, avec la complicité présumée de hauts gradés. La drogue, dissimulée dans des sacs de farine, avait été débarquée dans le port de Caio. C’est là et à Canchungo, à une trentaine de kilomètres où la plus grosse partie de la cargaison avait été acheminée par la route, que la drogue a été saisie lundi. Dix suspects, trois Colombiens, un Malien et six Bissau-guinéens, ont été arrêtés depuis le début de l’opération. Celle-ci a été menée conjointement avec les services colombiens, brésiliens, américains et français notamment, a indiqué le directeur adjoint de la police judiciaire, Domingos Monteiro Correia.

États-Unis : un homme arrêté pour vandalisme sur le célèbre Taureau de Wall Street
Un homme a été arrêté samedi après-midi pour avoir endommagé le Taureau de Wall Street, une célèbre sculpture en bronze à New York, ont rapporté des médias locaux. Selon la police, le suspect, un homme de 42 ans originaire du Texas, a vandalisé le « Charging Bull », provoquant des entailles et un trou sur la corne droite du taureau. A en croire des médias, il aurait utilisé un objet ressemblant à un banjo, un instrument de musique populaire d’Amérique du Nord. Il a été rapidement interpellé et s’est notamment vu accuser d’acte de hooliganisme et de trouble à l’ordre public. Ce n’est pas la première fois que cette sculpture fait l’objet d’un acte de vandalisme. Elle avait été éclaboussée de peinture bleue en 2008 et en 2017. Installé en 1989, le Taureau de Wall Street est devenu depuis une attraction touristique de la métropole. Oeuvre de l’artiste Arturo Di Modica, il est considéré comme un symbole de la bourse de New York.

Italie : 36 000 personnes évacuées pour désamorcer une vieille bombe
Quelque 36 000 personnes ont été évacuées dimanche à Battipaglia, en Campanie, dans le sud de l’Italie, pour permettre aux artificiers de désamorcer une vieille bombe aérienne datant de la Seconde Guerre mondiale, ont annoncé les autorités locales. Une «zone rouge» d’un rayon de 1,6 km a été définie autour de la bombe qui pèse plus de 110 kg et toutes les personnes habitant dans cette zone ont dû quitter leurs logements. La préfecture de Battipaglia a également annoncé l’interruption de la circulation des trains, la ligne ferroviaire se trouvant dans la zone rouge. Le site du quotidien La Repubblica a indiqué qu’une autoroute à proximité serait également fermée. Des centaines de volontaires de la Protection civile locale ont été déployés pour permettre le bon déroulement des opérations qui devraient se conclure dans la soirée.

Nigeria : atterrissage brutal d’un Boeing 747 ramenant des pèlerins de La Mecque
Un Boeing 747 transportant plus de 550 personnes, dont des pèlerins de retour de La Mecque pour la plupart, a effectué un atterrissage brutal samedi à Minna, chef-lieu de l’État nigérian du Niger (ouest), sans faire toutefois de victime, a indiqué une source aéroportuaire. L’un des réacteurs de l’appareil ramenant les passagers de retour du pèlerinage annuel en Arabie saoudite a connu une avarie à l’approche de Minna et l’avion a dû effectuer un atterrissage d’urgence, au cours duquel personne n’a été tué, a précisé la même source. Un responsable de la sécurité de l’aéroport a confié que la piste et d’autres installations aéroportuaires avaient été endommagés suite à cet atterrissage brutal. La compagnie nigériane Max Air, opérateur de l’avion accidenté, n’a pas confirmé cet incident pour l’heure. Hajiya Hassana Isah, porte-parole du Bureau d’aide des pèlerins (PWB), a déclaré à la presse que cet accident ne devrait pas affecter le voyage retour de quelque 2 000 autres pèlerins nigérians en Arabie saoudite. Selon l’agence de presse officielle NAN, des responsables du bureau d’enquête sur les accidents à Lagos ont inspecté l’appareil endommagé, avant de se réunir à huis clos.