psychotropes

Saisie de plus de 19 000 capsules de psychotropes à Oum El Bouaghi

La brigade de lutte contre le trafic de drogue, en coordination avec la brigade de recherches et d’intervention de la sûreté d’Oum El Bouaghi, a saisi plus de 19 000 capsules de psychotropes et arrêté cinq suspects, a indiqué mardi la cellule de communication de ce corps de sécurité.
La même source a précisé que l’opération a eu lieu suite à des informations faisant état d’individus qui s’adonnent au trafic et la contrebande de drogue en l’acheminant vers la ville d’Aïn Beïda (26 km à l’est d’Oum El Bouaghi) afin de procéder à sa vente.
Selon cette même source, l’enquête a permis d’identifier deux suspects et de les appréhender à bord d’un véhicule, à la sortie de la ville d’Aïn Beïda, et de saisir une quantité de substances psychotropes dissimulées dans les ailes arrières du véhicule, en plus d’une somme d’argent en monnaie nationale (44 000 DA) et 140 dinars tunisiens.
L’enquête plus approfondie menée par les services compétents a permis par la suite d’identifier et d’arrêter trois autres personnes qui s’apprêtaient à introduire clandestinement à Ain Beida, une quantité de psychotropes dissimulée dans un véhicule de tourisme et de la saisir.
Un dossier pénal a été élaboré contre les cinq prévenus, âgés de 25 à 47 ans, pour «formation d’une bande criminelle organisée transfrontalière versée dans la contrebande de marchandise étrangère», mais aussi pour «fraude et vente de médicaments non conformes à la consommation à caractère hallucinogène». Les cinq mis en cause ont été présentés devant le procureur territorialement compétent, a-t-on indiqué.

Démantèlement d’un réseau criminel spécialisé dans les agressions à Annaba
Un réseau criminel spécialisé dans les agressions à l’arme blanche en milieu urbain a été démantelé et huit personnes ont été interpelées lors d’une descente effectuée à la cité Didouche Mourad à Annaba, a déclaré mardi, le commissaire de police Noureddine Boudjemaâ lors d’une conférence de presse au siège de la sûreté de wilaya. Des armes blanches de tailles diverses, deux fusils harpon et trois grammes de drogues dures (cocaïne), 200 comprimés psychotropes et 100 grammes de cannabis ont été saisis lors de ces arrestations, a indiqué la même source qui a précisé que l’opération a été menée conjointement par les éléments de la 5e sûreté urbaine et les autres services de la sûreté. Les mises en cause âgés entre 19 et 35 ans seront présentés devant le procureur de la république près le tribunal d’Annaba, est-il indiqué.

25 migrants découverts dans un conteneur réfrigéré sur un ferry vers la Grande-Bretagne
L’équipage d’un ferry néerlandais a trouvé mardi, 25 migrants dans un conteneur réfrigéré à bord du navire qui faisait route vers la Grande-Bretagne, et qui a dû faire demi-tour, ont annoncé la police et les services de secours des Pays-Bas. Les passagers clandestins, dont l’origine n’a pas été précisée, ont reçu des soins médicaux au port de Vlaardingen, près de Rotterdam (sud), et deux d’entre eux ont été hospitalisés, selon ces sources. «Une fois à bord, il s’est avéré que plusieurs personnes ont été découvertes dans un conteneur réfrigéré.
Le navire est retourné au port», ont indiqué les services d’urgence de la région de Rotterdam sur leur compte Twitter. «Les 25 personnes ont été sorties du navire et reçu les soins médicaux dont elles avaient besoin. Auparavant, un message en provenance du navire a indiqué que personne n’était mort».
Des chiens policiers exploraient le navire, qui devait rejoindre le port britannique de Felixstowe, afin de vérifier s’il y avait d’autres migrants à bord.
Le navire appartient à la compagnie DFDS Seaways. Cette dernière a indiqué que les migrants étaient monté à bord sur un semi-remorque, selon le journal De Telegraaf. Cette découverte intervient après celle de 39 Vietnamiens dans un camion frigorifique la semaine dernière en Grande-Bretagne.

38 morts et 954 blessés sur les routes en une semaine
Trente-huit personnes ont trouvé la mort et 954 autres ont été blessées dans 904 accidents de la route survenus entre le 10 et le 16 novembre en cours à travers le territoire national, indique mercredi, un bilan de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré au niveau de la wilaya de Djelfa avec quatre personnes décédées et 19 autres blessées suite à 17 accidents de la route, lesquelles ont été prises en charge par les secours de la Protection civile puis évacuées vers les structures hospitalières, précise la même source. En outre, les éléments de la Protection civile ont procédé à l’extinction de 518 incendies urbains et industriels, ajoute le communiqué, qui relève que
6 340 interventions ont été effectuées, durant la même période, pour l’exécution de 5 329 opérations d’assistance aux personnes en danger et opérations diverses».

Arrestation d’un baron de la drogue à El-Tarf, objet d’un mandat d’arrêt
Les services de la police de la daïra de Bouteldja (El-Tarf) ont appréhendé un baron de la drogue, objet d’un mandat d’arrêt pour son implication dans diverses affaires de trafic de drogue, a-t-on appris, mardi, auprès de la sûreté de wilaya. Le présumé suspect, un trentenaire, originaire de la ville d’ El-Tarf, a été arrêté après filature, au niveau d’une maisonnette située à Bouteldja, où il se cachait , a précisé la même source. Ce trafiquant de drogue, multi récidiviste, était activement recherché par les services de police et de la justice devant lesquels il aura à répondre du chef d’inculpation de «trafic de drogue» et de «port d’armes prohibées», a-t-on ajouté de même source. Lors de l’arrestation de cet individu, les services de police ont également appréhendé deux autres dealers recherchés par la justice, a-t-on indiqué, signalant que les mis en cause ont été traduits devant le tribunal d’ El Tarf pour répondre des griefs qui leurs sont reprochés.

Saisie de 8 200 euros à l’aéroport de Sétif
La brigade de fouille des voyageurs à l’aéroport 8 mai 1945 de l’inspection divisionnaire des douanes de Sétif a saisi au cours des deux derniers jours 8 200 euros non déclarés, apprend-on mardi, auprès de la direction régionale des douanes de la wilaya. L’opération a été effectuée lors du traitement d’un vol international en provenance de France à l’aéroport 8 mai 1945, selon la même source. Les douaniers ont saisi sur un autre vol international en provenance de France une marchandise constituée de 19 téléphones portables en possession d’un voyageur sans justificatif légal, a-t-on indiqué de même source.