9.9 C
Alger
27 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
L'EXPRESS

Saisie de 9 000 euros et diverses marchandises non-déclarées au port de Béjaïa

Les agents de la brigade mobile et de l’inspection principale de contrôle des voyageurs au niveau de la station maritime du port de Béjaï, relevant de la direction régionale des douanes de Sétif, sont parvenus au terme de plusieurs opérations à saisir 9.000 euros, 8 caméras de surveillance utilisés et 6 pièces usagées de rechange, a-t-on indiqué lundi dans un communiqué de cette direction.
Ces opérations de contrôle du mouvement des voyageurs et des marchandises ont permis la saisie de 9.000 euros, 8 caméras de surveillance utilisés avec accessoires et 6 pièces usagées de rechange non-déclarées, a précisé le communiqué. Cette marchandise a été découverte cachée dans des bagages suite à la fouille minutieuse de véhicules touristiques de voyageurs arrivant à bord de liaisons maritimes depuis la ville de Marseille (France), a-t-on indiqué. L’opération reflète la mobilisation des services des douanes algériennes pour lutter contre toutes les formes de criminalité transfrontalière dont le commerce illicite et la détermination à l’application ferme de la législation relative au change et au mouvement des capitaux et marchandises de et vers l’étranger dans un souci de protection de l’économie nationale et du citoyen, a ajouté le communiqué.

Le seuil de 1,5 C de réchauffement de la planète pourrait être franchi dans 7 ans
Il est « désormais inévitable » que le seuil de 1,5 C de réchauffement de la planète soit dépassé « de manière constante sur plusieurs années » et il y a une chance sur deux pour que cela arrive dans seulement sept ans, ont alerté mardi les scientifiques du Global Carbon Project, qui appellent à agir. Selon cette étude de référence présentée à la réunion de l’ONU sur le climat à Dubaï, les émissions de CO2 produites par l’utilisation du charbon, du gaz et du pétrole dans le monde pour se chauffer, s’éclairer ou rouler devraient en effet franchir un nouveau record en 2023. En 2015, avec le traité de l’Accord de Paris, les dirigeants mondiaux s’étaient fixé comme objectif de ne pas dépasser le seuil de +1,5 C degré pour éviter des vagues de chaleur à répétition et des changements profonds, voire irréversibles, infligés à la nature par l’action humaine. « Les dirigeants réunis à la COP28 devront se mettre d’accord sur des réductions rapides des émissions de combustibles fossiles, même pour maintenir l’objectif de 2 C », souligne le climatologue britannique Pierre Friedlingstein, qui a supervisé l’étude impl iquant 150 chercheurs du monde entier. Or, « les mesures visant à réduire les émissions de carbone provenant des combustibles fossiles restent terriblement lentes », fustige le scientifique. « Le temps qui reste entre maintenant et le seuil de +1,5 C degré se réduit à toute vitesse, il faut agir maintenant », a-t-il ajouté. L’an dernier, ces scientifiques estimaient que ce niveau critique de hausse de 1,5 C serait effectif dans neuf ans.

Arrestation d’un repris de justice qui a tiré sur des policiers à Bouira
Les services de la sûreté de wilaya de Bouira ont arrêté un repris de justice faisant l’objet de 16 mandats d’arrêt, qui a tiré sur les forces de police lors de la perquisition de son domicile, a indiqué lundi un communiqué de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). « Les faits remontent au week-end dernier, lorsque la police de la wilaya de Bouira a arrêté un repris de justice qui a tiré avec une arme à feu sur les forces de police alors qu’ils exécutaient un mandat de perquisition de son domicile, sis dans la commune d’Ahl el Ksar », a précisé la même source. « Agé de 44, le suspect, qui fait l’objet de 16 mandats d’arrêt pour plusieurs actes criminels graves, a tenté de s’enfuir par le toit de sa maison à l’arrivée des forces de police sur lesquelles il a tiré avec une arme à feu », selon le communiqué. « Grâce à leur vigilance, les policiers ont réussi à maîtriser le suspect et à récupérer l’arme à feu de calibre 9 mm, ainsi qu’un permis de conduire et une carte de sécurité sociale falsifiés », a précisé la même source. Le suspect a été présenté, dimanche, devant le procureur de la République près le tribunal de Bouira pour tentative d’homicide volontaire avec préméditation et usage d’arme à feu (pistolet), port d’arme à feu de première catégorie sans autorisation et agression et violence à l’encontre des forces de police.

27 morts et 1 228 blessés sur les routes en une semaine
Vingt-sept (27) personnes ont trouvé la mort et 1228 autres ont été blessées dans 1067 accidents de la route, enregistrés durant la période du 26 novembre au 2 décembre à travers le pays, a indiqué, hier, un bilan hebdomadaire de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya de Tamanrasset où quatre (4) personnes sont décédées et 38 autres ont été blessées dans 6 accidents, précise la même source. Durant la même période, les secours de la Protection civile ont effectué 1274 interventions pour procéder à l’extinction de 868 incendies, urbains, industriels et autres, dont les plus importants ont été enregistrés dans les wilayas d’Alger (148 incendies), Blida (45) et Annaba (37). Les secours de la Protection civile ont également effectué 5451 interventions pour le sauvetage de 249 personnes en situation de danger et 4729 opérations diverses, selon le communiqué.

Un usurpateur de la qualité de psychologue ayant extorqué plus de 1 milliard de centimes appréhendé à Alger
Les services de la sûreté de wilaya d’Alger ont procédé à l’arrestation d’un individu usurpateur de la qualité de psychologue qui a escroqué 7 personnes auxquelles il a soutiré plus d’un (1) milliard de centimes, a indiqué, lundi, un communiqué des mêmes services. Selon la même source, « cette affaire, qui remonte à la semaine dernière, a été traitée par la deuxième circonscription de la police judiciaire de Bab Ezzouar qui a arrêté un individu pour avoir escroqué 7 victimes en se faisant passer pour un psychologue et président d’une association d’assistance médicale en vue de les arnaquer et auxquelles il a soutiré plus d’un (1) milliard de centimes ». « Les victimes se sont présentées aux services de la police après la publication d’un appel à témoin sur la page officielle Facebook de la police d’Alger. Après l’arrestation du mis en cause, ce dernier a été déféré devant le parquet territorialement compétent pour escroquerie et usurpation de qualité liée à une profession légalement réglementée », ajoute le communiqué.

Saisie de plus de 42 Kg de kif traité à Batna
Les éléments de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) du service de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Batna ont saisi 42 Kg et 130 g de kif traité, a indiqué hier un communiqué de la cellule de communication de ce corps de sécurité. L’opération a été réalisée sur la base de renseignements dénonçant un individu qui stockait une quantité de drogue dans son domicile familial situé dans la commune de Fesdis pour la vendre, ajoute le communiqué. Après exploitation des renseignements, un mandat de perquisition du domicile familial du suspect a été délivré par le procureur près le Tribunal de Seriana, ce qui a permis la saisie d’une quantité de kif traité estimée à 42 Kg et 130 g, et l’arrestation du concerné, selon le communiqué. Le suspect, âgé de 31 ans, a été présenté devant le parquet du pôle pénal spécialisé de Constantine, indique le document de la sûreté de Batna.

Related posts

Un journaliste marocain brûle en direct son passeport

courrier

Saisie de 40 kg de kif traité à Maghnia

courrier

Après les faux juge, procureur et colonel, un faux dentiste

courrier

Rien de nouveau pour le Bac

courrier

Oran : démantèlement d’un réseau de falsification des billets électroniques d’entrée au stade «Hadefi Miloud»

courrier

Madjer désigné ambassadeur de la Coupe du monde 2022

courrier