Saisie de 40 kg de kif traité à Maghnia

Des éléments de la sûreté de wilaya de Tlemcen ont opéré la saisie de 40 kg de kif traité dans la ville de Maghnia, a-t-on appris lundi dans un communiqué de la cellule de communication de ce corps de sécurité. L’opération a été menée dimanche par les éléments de la police du service régional de lutte contre le trafic de drogue et de psychotropes de la sûreté de wilaya de Tlemcen suite à des informations faisant état de la présence d’un véhicule transportant une quantité de drogue de Maghnia vers Alger. Les investigations ont permis de localiser l’endroit de ce véhicule dans un quartier de Maghnia et d’arrêter son propriétaire et son accompagnateur âgés de 32 et 21 ans. La fouille du véhicule a permis de découvrir cette quantité de drogue soigneusement dissimulée à l’intérieur. Les inculpés seront présentés devant la justice et l’enquête dans cette affaire se poursuit.

Deux morts et 42 blessés dans le renversement d’un bus à Bir Naâm (Biskra)
Deux personnes ont trouvé la mort et 42 autres ont été blessées dans le renversement d’un bus de transport de voyageurs, survenu mardi matin dans la région de Bir Naâm , à Ouled Djellel dans la wilaya de Biskra, a-t-on appris des servies de la Protection civile. L’accident s’est produit sur un axe routier de la route nationale (RN) n 46 A, entre les wilayas de Biskra et M’sila, suite au dérapage, puis le renversement d’un bus assurant la liaison Alger-Ouargla, a précisé la même source détaillant que les personnes décédées étaient un homme âgé de 52 ans et un nourrisson de 9 mois.
La même source a ajouté que les 42 personnes blessées ont été évacuées vers les établissements hospitaliers des villes de Tolga et Ouled Djellel alors que les dépouilles ont été acheminées vers la morgue de l’hôpital de Tolga. Une enquête a été ouverte par les services compétents pour déterminer avec exactitude les causes de cet accident.

Ooredoo remet aux gagnants du jeu « Quiz Ooredoo » des voitures et des Smartphones Samsung Galaxy J7
Ooredoo a organisé, cette semaine au niveau de son siège à Ouled Fayet à Alger, la deuxième cérémonie de remise des prix aux gagnants de son jeu « Quiz Ooredoo », lancé durant l’été et qui a permis à ses clients de remporter de superbes cadeaux à savoir des voitures et des smartphones.
En présence des cadres dirigeants de Ooredoo, quatre (04) clients ont reçu, lors de cette cérémonie, les clés de leur voiture KIA Picanto. Pour rappel, le « Quiz Ooredoo », est un service accessible par SMS. L’inscription se fait en envoyant le mot « Quiz » au numéro 5005, et répondre ensuite à des questions de culture générale afin de gagner l’un des cadeaux quotidiens ou hebdomadaires.
Les participants ayant cumulé le plus grand nombre de points au jeu « Quiz Ooredoo » remportent de superbes cadeaux à savoir des voitures et des Smartphones de dernière génération. Le jeu « Quiz Ooredoo », qui suscite un intérêt grandissant auprès des clients, a été lancé par Ooredoo en partenariat avec la société Numbase et permet de gagner une voiture KIA Picanto chaque semaine et un Samsung Galaxy J7 chaque jour.
Cette initiative confirme une fois de plus, la volonté de Ooredoo d’enrichir le quotidien de ses clients en leur offrant des moments de divertissement instructifs, ludiques et innovants.

41 prisonniers s’évadent dans un camion poubelle en Birmanie
Quarante-et-un détenus se sont évadés dimanche d’un centre pénitentiaire qui se trouve au nord-est de la Birmanie, par le biais d’un camion poubelle de l’établissement, ont rapporté lundi, des médias, seulement dix ont été capturés. Les prisonniers «ont braqué le conducteur d’un camion poubelle, venu collecter les ordures de l’établissement», selon un responsable des autorités locales, Khin Thet Mar, cité par l’AFP. «Ils sont montés à bord puis ont défoncé les grilles de la prison de la ville de Hpa-An», a-t-il expliqué.

En 2025, les machines accompliront plus de tâches que les humains
Les robots accompliront 52% des tâches professionnelles courantes dès 2025, selon une étude du Forum économique mondial publiée lundi, qui souligne toutefois que «la révolution robotique créera 58 millions de nouveaux emplois nets au cours des cinq prochaines années». «D’ici 2025, plus de la moitié de toutes les tâches actuelles réalisées sur le lieu de travail seront effectuées par des machines, contre 29% aujourd’hui», assurent les chercheurs de la fondation basée à Genève, connue notamment pour organiser chaque année le Forum de Davos. Certains secteurs seront plus touchés que d’autres par l’automatisation. Le rapport prévoit que, d’ici 2022, 75 millions d’emplois pourraient disparaître notamment dans la comptabilité, le secrétariat, les usines d’assemblage, les centres de gestion des clients ou encore les services postaux. Mais les chercheurs estiment que 133 millions d’emplois pourraient être créés en parallèle, essentiellement en lien avec la révolution numérique: intelligence artificielle, traitement des données (big data), logiciels informatiques, marketing… Les développeurs et spécialistes des nouvelles technologies seront très demandés. «L’industrie de l’aviation, du voyage et du tourisme» projettent «les besoins de reconversion les plus élevés au cours de la période 2018-2022», d’après l’enquête menée auprès d’entreprises de 12 secteurs d’activité au sein de 20 économies développées et émergentes.

Chiffre du jour : 154
Pas moins de 154 cas de leishmaniose ont été enregistrés dans la wilaya de Naama dans les huit premiers mois de l’année en cours, selon un bilan du service de prévention à la direction de la santé et la population (DSP). Les personnes atteintes de leishmaniose cutanée, une maladie parasitaire transmise par un insecte, sont prises en charge par les structures sanitaires de la wilaya et la plupart d’entre elles ont été guéries, a-t-on indiqué à la DSP. à la faveur de l’amélioration des conditions d’hygiène, de la situation environnementale et du cadre de vie et de l’urbanisme dans les communes de la wilaya de Naama, une baisse sensible de cette maladie a été relevée ces dernières années. Le nombre de cas enregistrés entre 2014 et 2017 a baissé à 240 et 220 par an contre 450 avant cette période, selon les statistiques. La deuxième campagne de lutte contre la leishmaniose cutanée de 2018 a été lancée au mois de septembre en cours portant sur l’aspersion d’insecticides pour lutter contre les insectes transmettant le parasite.