ANP

REVUE EL-DJEICH : « L’ANP veillera à garantir au citoyen le libre exercice de son choix »

Dans son dernier éditorial, la revue de l’ANP « El-Djeïch », a indiqué que le référendum sur le projet de révision de la Constitution du 1er novembre constitue,
« un premier jalon sur la voie du changement radical et de l’édification de l’Algérie nouvelle auxquels aspire le peuple». L’édito soutient que ce référendum, organisé à l’occasion d’une journée symbole, le 1er novembre, « permettra au peuple de jeter les assises et les fondements du changement et de l’État de droit».
La publication ne manquera pas de rappeler que le projet comporte de nombreuses questions qui traitent des problèmes du citoyen, de ses aspirations, et qui répondent à ses préoccupations. « Elles réduisent ses souffrances et lui ouvrent des horizons porteurs d’espoir, tels que les droits, les libertés et la transparence dans la gestion des affaires de l’État ainsi que la prévention contre la corruption et la lutte contre toutes les pratiques négatives qui prévalaient ». La revue El-Djeïch rappellera les étapes importantes franchies par l’Algérie sur la voie de la préparation du référendum, en assurant que le scrutin se déroulera dans des circonstances normales de transparence et d’intégrité totales ce qui permettra d’ouvrir une nouvelle ère, pour consacrer un des engagements du président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune ».
L’organe d’information de l’ANP ne manquera pas dans ce contexte de rappeler que l’institution militaire « ne ménagera aucun effort » pour réunir toutes les conditions qui permettront au citoyen de s’acquitter de son devoir électoral dans un climat de sérénité et de stabilité. « Le Haut commandement de l’ANP consacrera tous ses efforts au succès de cette fête nationale, en veillant à ce que toutes les conditions soient réunies pour permettre aux citoyens d’exercer leur droit et de s’acquitter de leur devoir électoral dans un climat de quiétude et de stabilité ».
Pour l’ANP, le choix du 1er novembre pour l’organisation de ce référendum traduit de « nombreuses significations dont l’insistance du président de la République à faire de cette journée mémorable le véritable point de départ de l’édification de l’Algérie nouvelle, libérée de toutes les injustices, dépassements et autres points négatifs. Ce sera un jour qui constituera le véritable départ de l’édification d’un État fort », indique l’Edito.
Il y a lieu de rappeler que la revue El-Djeich a rappelé, à la faveur du dernier éditorial, la volonté de son Haut commandement de remplir avec abnégation ses missions constitutionnelles et d’accompagner le peuple dans son aspiration à l’édification d’un État de droit expurgé de toutes les scories d’un passé marqué par l’hégémonie de pratiques, œuvres de forces extraconstitutionnelles, qui ont ébranlé les fondements même de l’État et compromis sa souveraineté.
Slimane Ben