tebbounep4

REUNION DU CONSEIL DES MINISTRES AUJOURD’HUI : L’Énergie, les TP et la situation pandémique au menu

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, présidera, aujourd’hui, la réunion périodique du Conseil des ministres, via la visioconférence. Selon les services de presse du palais d’El-Mouradia, le Conseil abordera trois dossiers, notamment l’Énergie, les Travaux publics et la situation de la pandémie de Covid-19 dans notre pays. « Lors de cette réunion, le Conseil examinera nombre d’exposés relatifs aux secteurs de l’Énergie, des Travaux publics et de la Santé », apprend la même source.
En effet, à noter de prime abord que cette rencontre intervient au lendemain du remaniement ministériel qui a vu un changement de têtes aux départements en charge des missions économiques. Dans ce contexte, le nouveau ministre Abdelmadjid Attar, affecté à l’Énergie, lequel département jouit désormais d’un statut à part entière ainsi séparé de celui des Mines, fera son baptême du feu. En pleine crise sanitaire mondiale et ses répercussions sur les marchés pétroliers, le chef de l’État fait appel non seulement à l’expérience de l’ancien patron de Sonatrach, mais aussi à son bagage en tant qu’expert en énergie. Ainsi, au cours des travaux de ce Conseil, Attar exposera sa vision du secteur, lui qui plaidait depuis ces dernières années en faveur d’une révision du modèle de consommation énergétique. Basé jusque-là sur le tout-pétrole, le paradigme est appelé à changer d’orientation pour s’accommoder des autres sources énergétiques en dehors des hydrocarbures. Non seulement il n’est plus possible de compter sur la rentre pétrolière du fait du tarissement, à long terme, des gisements pétroliers, mais aussi et surtout anticiper sur l’avenir des énergies renouvelables qu’il conviendrait d’intégrer dans le modèle énergétique national. Secundo, le dossier des Travaux publics, dont Farouk Chiali tient les guides désormais maintenant qu’il déchargé de la mission des Transports, sera discuté. Là encore, depuis que la crise du coronavirus s’est installée dans notre pays, le secteur a connu une paralysée quasi-totale accentuée par le tarissement des ressources publiques. Il s’agit pour le président de la République d’écouter l’exposé élaboré par ministre des TP sur le comment renouer avec les projets en stand-by et l’achèvement de ceux engagés sur le terrain, le tout suivant les ressources dont dispose le département.
Enfin, la situation alarmante de l’évolution de la pandémie du Covid-19, laquelle ne pourrait plus se suffire de demi-mesures, surtout que le nombre des contaminations enregistres deux records à considérer notamment les bilans de vendredi et d’hier, samedi, (un rebond de 240 à 283 cas). Sur cette question, le ministre de la Santé Benbouzid est attendu pour transmettre au président Tebboune l’avis du comité scientifique dont les membres recommandent à l’État de jouer son rôle en tant que garant de l’application de la loi. Autrement que les citoyens doivent être astreints aux mesures sanitaires édictées par les pouvoirs publics.
Farid Guellil