Université d'Alger

REPRISE DES COURS À L’UNIVERSITÉ : La date du 19 septembre retenue

La question a fait beaucoup de vagues et a jeté un flou sur les étudiants qui ne savaient, depuis la reprise de l’année en cours annoncée à demi-mot pour le 23 août passé, s’ils allaient et pour quand encore rejoindre incessamment les bancs des universités du pays. Quoique la reprise ne soit pas définitivement tranchée, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a, a priori, retenu la date du 19 septembre pour la réouverture des universités du pays. En revanche, cite le département de Abdelbaki Benziane dont les déclarations ont été reprises par l’APS, les étudiants sont invités dès aujourd’hui à subir les évaluations. « Les étudiants rejoindront, à compter de mardi (aujourd’hui, ndlr), les établissements universitaires pour subir en groupes de moins de 30 leur évaluation, en attendant le 19 septembre, date proposée pour la reprise de l’année universitaire 2019/2020 », précise le MESRS.
Cette évaluation qui concerne notamment les Ecoles supérieures et les Ecoles normales sera suivie de la reprise présentielle des étudiants dans tous les établissements d’enseignement supérieur à travers une série de mesures, dont la mise en place de groupes pour l’application de la distanciation physique suivant le protocole sanitaire de prévention contre le coronavirus. Le ministère avait proposé, après consultations et coordination avec les partenaires sociaux, la date du 19 septembre pour la reprise de l’année universitaire 2019/2020. Dans le cadre du parachèvement de l’année universitaire 2019-2020, les enseignants ont repris les cours à distance à partir du 23 août courant.
Les étudiants en Master 2, Doctorat et les étudiants en Médecine (spécialités) ont également repris en présentiel afin de terminer leur mémoire de fin d’études et thèse de doctorat. Le secteur de l’Enseignement supérieur avait effectué récemment une série de consultations avec les responsables des conférences régionales des établissements universitaires, syndicats des professeurs et organisations estudiantines, dont les dernières les 23, 24 et 25 du mois en cours, afin de les informer des derniers développements relativement à l’achèvement de l’année universitaire et des préparatifs de la prochaine rentrée. À cet effet, la tutelle avait fixé des dispositions exceptionnelles en matière d’organisation pédagogique, d’évaluation et de passage des étudiants inscrits en système classique ou L.M.D, en application du plan tracé par le secteur visant à relancer les activités pédagogiques, de manière adaptée, conformément aux mesures barrières prises pour contrecarrer l’épidémie du coronavirus.
R. N.