Centre de thalassothérapie de Sidi Fredj

Réouverture en mars du Centre de thalassothérapie de Sidi Fredj

La réouverture du Centre de thalassothérapie de Sidi Fredj (Alger) est prévue en mars prochain après finalisation des travaux d’aménagement et d’extension, dont le taux d’avancement dépasse à ce jour les 96%, a indiqué lundi, le Directeur général du complexe, Saïd Bekhti. Dans une déclaration à l’APS, en marge des Assises nationales du tourisme, M. Bekhti a fait savoir que le complexe, qui a connu une large opération d’aménagement et d’extension, avec, notamment la construction d’un nouvel hôtel de 33 chambres, sera prêt au mois de mars prochain et pourra accueillir les clients en quête de prestations de thalassothérapie et de détente. «Ce genre de structures et de projets est à même de conférer, dans un proche avenir, à la destination Algérie un caractère d’excellence et de capter davantage de touristes tant de l’intérieur que de l’extérieur du pays», a estimé M. Bekhti. Il a précisé que le Centre compte deux hôtels, totalisant 160 chambres meublées et équipées, ainsi que plusieurs annexes réservées aux soins (massage, jet de douche…) deux piscines, un restaurant et un cafétéria. Lancés début 2016, les travaux d’aménagement et d’extension ont nécessité après une étude réalisée par un bureau algéro-italien, une enveloppe de six milliards de DA, a ajouté le directeur du Centre, estimant que «c’est là, un montant suffisant pour la réalisation d’un nouvel hôtel et la modernisation et le rééquipement de l’ancien hôtel». Evoquant la qualité des services, M. Bekhti a mis en avant l’importance de la formation et souligné que le personnel bénéficie actuellement d’une formation dans les différentes spécialités et autres prestations hôtelières. Il a mis l’accent, à ce propos, sur l’impératif de former des thalassothérapeutes, des kinésithérapeutes pour pallier le déficit enregistré.

L’ONAT participe à la 39e édition de la Foire internationale du tourisme FITUR Madrid
L’Office national algérien du tourisme (ONAT) prendra part à la 39ème édition de la Foire internationale du tourisme (FITUR), prévue du 23 au 27 janvier à Madrid (Espagne), a indiqué, lundi, un communiqué de l’Office. La délégation algérienne qui prendra part à la foire «FITUR Madrid» sera composée de 17 opérateurs touristiques et de la compagnie Air Algérie ainsi que de certains artisans, et ce, dans le cadre de la poursuite des efforts visant à promouvoir la destination Algérie, ajoute le communiqué. Le salon s’inscrit également dans le cadre de la relance du secteur touristique, conformément aux orientations du plan d’action contenu dans le Schéma directeur d’aménagement touristique (SDAT) 2030, adopté par les pouvoirs publics en 2008, un schéma qui met l’accent sur la nécessité d’intensifier l’action promotionnelle en vue d’améliorer l’image de l’Algérie et de soutenir sa destination touristique tout en la rendant une des destinations internationales. En vue de promouvoir l’image du pays, l’Algérie occupera un stand d’une superficie de 100 m², avec un décor conciliant modernité et authenticité et mettant en valeur les spécificités du pays et la richesse de son patrimoine touristique. Ce stand mettra en exergue l’héritage espagnol dont le pays, en sus du potentiel touristique du désert qui se distingue par la qualité de sa beauté unique au niveau de la région méditerranéenne. La foire FITUR Madrid prévoit des ateliers qui seront animés par une équipe d’artisans en vue de subjuguer les visiteurs au stand algérien à travers leur artisanat artistique issu des traditions du pays.

Moscou engage des procédures contre Facebook et Twitter
Le régulateur russe des médias Roskomnadzor a annoncé lundi, avoir lancé des procédures administratives contre les réseaux sociaux américains Twitter et Facebook, pour non respect à la loi sur la protection des données des utilisateurs russes, ont rapporté des médias locaux. « Roskomnadzor lance aujourd’hui des procédures administratives contre les deux groupes Twitter et Facebook », a déclaré à la presse le patron du régulateur russe des médias, Alexandre Jarov, indiquant avoir demandé aux deux entreprises de respecter la loi russe qui exige que les données des utilisateurs russes soient stockées sur le territoire national. « Les entreprises qui gèrent les réseaux sociaux Facebook et Twitter ont fourni des réponses formelles à nos demandes de confirmer la localisation des données personnelles des utilisateurs russes en Russie », a fait savoir M. Jarov, précisant toutefois que ces réponses « ne contiennent pas de détails sur la mise en œuvre effective, actuelle ou future, de la législation ».
« Nous espérons les amener à la responsabilité administrative. En d’autres termes, une amende sera imposée », a ajouté, pour sa part, le porte-parole de Roskomnadzor, Vadim Ampelonski, à la chaîne de télévision publique Rossiya 24. Les autorités judiciaires russes avaient déjà ordonné en 2016 le blocage du réseau social LinkedIn, qui avait refusé de se plier à la loi imposant le stockage des données des utilisateurs russes sur le territoire russe.

Saisie de faux billets de banque et d’un fusil de fabrication artisanale à Tadjenanet
De faux billets de banque en monnaie nationale ainsi qu’un fusil de chasse de fabrication artisanale ont été saisis par les services de sûreté de la daïra de Tadjenanet (Mila), a-t-on appris lundi, auprès des services de sûreté de wilaya.
L’affaire remonte à la mi-décembre dernier quand des éléments de sûreté de daïra de Tadjennanet, en patrouille au marché hebdomadaire de la ville, ont été informés d’activités suspectes d’un individu qui écoulait sur le marché de faux billets de banque. La personne suspecte a été mise sous surveillance et appréhendé en flagrant délit en sa possession 8 000 DA de faux billets en coupure de 1000 et 2 000 dinars, a précisé la même source, soulignant que l’individu arrêté, âgé de 32 ans, a été transféré au siège de la sûreté de daïra. Une instance bancaire à qui on avait remis la saisie pour expertise, a confirmé que les billets étaient faux, a-t-on précisé, ajoutant que des investigations approfondies avaient été lancées et permis d’identifier et d’arrêter un deuxième complice, âgé de 36 ans.
La perquisition du domicile de l’individu arrêté a permis de saisir 244 600 dinars, revenus du trafic des faux billets et un fusil de chasse de fabrication artisanale de catégorie 7 en possession du mis en cause, sans autorisation des instances habilitées.
Présentés devant les instances judiciaires de la ville de Chelghoum Laïd, les mis en cause ont été placés sous mandat de dépôt.

Chiffre du jour : 100

Au moins cent prisonniers palestiniens ont été blessés lundi, lors des heurts avec les gardiens de la prison israélienne d’Ofer en Cisjordanie, selon l’association du Club du prisonnier palestinien. Cette association, une organisation non gouvernementale palestinienne, a indiqué dans un communiqué de presse que les prisonniers en question avaient subi des blessures par suite de la répression excessive et des agressions des services israéliens contre les prisonniers, lundi. Selon ce communiqué, les gardiens israéliens de la prison ont utilisé des tirs de balles de caoutchouc, des grenades lacrymogènes, des grenades à concussion, des matraques et des chiens. «La plupart des prisonniers ont été blessés par des tirs de balles de caoutchouc et beaucoup d’entre eux ont été transférés vers des hôpitaux israéliens», a rapporté ce communiqué, ajoutant que la plupart d’entre eux avaient été ramenés à la prison tandis que vingt, sont encore en cours de soin. L’association a mis en garde que «une pareille agression des prisonniers est brutale et ne s’était pas produite depuis dix ans».