RC Arbaâ : entrer dans le panthéon de l’épreuve populaire

Le RC Arbaâ tentera d’entrer dans le panthéon de la Coupe d’Algérie de football, à l’occasion de la première finale de son histoire, prévue samedi face au MO Béjaïa, au stade Mustapha-Tchaker de Blida (16h). Dirigé par l’entraîneur Mohamed Mihoubi, le RCA, fondé en 1941, a réussi à se hisser en finale aux dépens de l’ASO Chlef (0-0, aux tab 3-0), au cours d’une demi-finale qui a vu le gardien de but, Sid-Ahmed Fellah, s’illustrer
de fort belle manière en arrêtant trois tirs au but. La formation de la Mitidja a une belle occasion d’écrire en lettres d’or son nom sur les tablettes de Dame coupe, dont le trophée est détenu par le MC Alger, éliminé aux 1/32 de finale par le CS Constantine (2-1). Le RCA qui a sorti, entre autres un habitué, le NAHD en quart de finale, fait sa première entrée dans le cercle « très fermé » des finalistes, après une longue attente qui aura duré 74 ans. Dès le coup de sifflet final de l’arbitre Abid Charef lors de la demi-finale, les « Vikings » ont investi les rues de toutes les contrées de la ville de Larbaâ pour fêter cet évènement jusqu’à une heure tardive de la nuit, en attendant de préparer la grande fête le jour « J ».
Tout le mérite revient donc à cette bande à Mihoubi qui a réussi cette saison là où les spécialistes ont échoué, à l’image de l’ES Sétif et l’USM Alger, qui comptent à eux seuls 16 trophées.
Dans l’euphorie générale de la qualification en finale, décrochée sur le terrain du stade Omar-Hamadi, les premières impressions livrées par Mihoubi, à chaud ont été les suivantes : « Je suis un entraîneur comblé, je félicite mes joueurs pour cette performance ».
En effet, les jeunes Darfalou et Yettou, encadrés par les chevronnés Zeddam et Mokdad, ont relevé le défi en atteignant le dernier stade de la compétition pour la première fois de l’histoire du club.Le RCA a entamé sa campagne en Coupe d’Algérie en allant s’imposer à Batna face au MSPB (1-0), aux 1/32 de finale, avant de passer l’écueil de l’Athletic Hassi Messaoud à Ouargla (3-1), le tour d’après. Aux 1/8 de finale, les coéquipiers d’Harrouche, qui sera absent de la finale pour cause de suspension, ont damé le pion au CRB Aïn Fekroun (1-0), puis s’offrirent le NA Hussein-Dey en quart de finale (1-1, aux tab 3-1).
L’équipe du RCA a réalisé une vraie prouesse en Algérie, puisqu’elle a pu accéder à quatre paliers en l’espace de quatre ans à partir du Régional I (D5) pendant la saison 2009-2010 jusqu’à la Ligue 1 la saison 2013-2014.
L’autre finaliste, le MO Béjaïa, mérite également des éloges, lui qui, à l’instar du RCA, a atteint le dernier stade de l’épreuve populaire pour la première fois de son histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>