RC Arbaâ : Amani confiant pour offrir à «Ezzarga» son premier trophée

Fondé en 1941, le RCA a attendu jusqu’à 2015 pour disputer sa première finale de la Coupe d’Algérie. Ironie du sort, il va affronter un adversaire qui est monté avec lui en Ligue 1 en 2013, et qui jouera lui aussi sa première finale dans l’épreuve populaire.
À 48 heures de ce rendez-vous qui s’annonce palpitant et qui aura pour théâtre le stade Mustapha-Tchaker de Blida, le président d’Ezzarga, Djamel Amani, est très confiant quant à l’issue de la rencontre. « Nous sommes en plein dans le match et tous les ingrédients sont réunis pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions possibles. Nous sommes en mise au vert à l’hôtel Dar Diaf de Bouchaoui pour assurer à nos joueurs un cadre agréable et une ambiance qui leur garantissent une concentration maximale en prévision de ce match.
Tout est donc prêt pour la finale », a -t-il déclaré.La mobilisation autour de l’équipe est générale et les supporters sont déterminés à être présents au rendez-vous.
« La vente des billets au niveau du stade de l’Arbaâ a commencé hier. Le prix du ticket est fixé à 300 DA. Les autorités locales sont derrière l’équipe et nous avons bénéficié d’une subvention qui est tombée à point nommé », ajoutera le boss d’Ezzerga.Pour ce qui est de la motivation financière promise aux joueurs, l’ancien international algérien a fait savoir qu’il s’engage à offrir
« une prime d’un million de dinars pour chaque joueur en cas de victoire», soit le même montant promis par les dirigeants du MOB à leurs protégés.Et tout comme les  »Crabes » aussi, les poulains du président Amani restent sur une défaite à domicile en championnat.
C’était samedi passé face au NAHD, une défaite qui met en danger l’avenir d’Ezzarga parmi l’élite. Au cours de ce match aussi, l’équipe a perdu les services de l’un de ses meilleurs joueurs, en l’occurrence, Hocine Harrouche, qui a écopé d’un carton rouge, lui coûtant une suspension de quatre rencontres ferme, comme décidé par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel en Algérie.
Un coup dur donc pour le RCA, même si son président, Amani, précise que la richesse de son effectif cette saison permet à l’entraîneur Mohamed Mihoubi d’avoir une marge de manœuvres importante pour faire face à toute éventuelle défection.
H. S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>