Ramadhan à Ghardaïa : une occasion propice pour revivifier des traditions et valeurs ancestrales

Le mois de Ramadhan constitue pour la population Ghardaouie une occasion propice pour perpétuer d’anciennes traditions ancestrales incitant à la générosité, à la solidarité et à la cohésion sociale. Très attachée aux valeurs et traditions sociales, les familles Ghardaiouis dans leurs différentes composantes culturelles accordent une grande importance au mois du Ramadhan, pour revivifier, surtout pour les repas de rupture de jeûne, des rituels anciens gardés à travers les siècles. Des plats traditionnels locaux dont les recettes se transmettent de mère en fille depuis la nuit des temps sont proposés à la dégustation à chaque célébration notamment la célébration du dixième jour, de la nuit de mi-Ramadhan et la nuit du destin (27ème jour du mois sacré). Les familles de cette région très attachées à ces traditions inculquées de génération en génération veillent à ce que chaque nuit soit marquée différemment des autres de ce mois sacré en proposant des mets spéciaux copieux pour chaque nuit et dont les méthodes de préparation, les ingrédients et surtout les astuces des goûts et des arômes sont jalousement gardés. En effet, la nuit du dixième jour du Ramadhan est majestueusement rehaussée par El Baghrir (crêpes) au miel et la nuit du mi Ramadhan (15ème jour) est marquée par la préparation d’un couscous garni à la viande de chamelon. Tandis que la nuit du 27ème jour de Ramadhan (Lailet Al Qadr) est célébrée par la préparation de plat de « Chakhchoukha arrosée au jus de datte ». Selon la tradition, ces mets appétissants, une fois préparés, sont distribués pour les passants, les amis et échangés entre familles de différents quartiers sans distinction. Les visites nocturnes entre proches, voisins, familles et amis tout au long du mois sont fréquentes.
Outre les actes de solidarité, d’entraide et de bienfaisance qui caractérisent les familles Ghardaouies, elles incitent également leurs enfants à faire le jeûne en leur offrant des petits cadeaux et en préparant un met ( Arfis) célèbre dans la région. À l’instar des différentes régions du pays , les mosquées disséminées dans la wilaya de Ghardaïa enregistrent une affluence record de fidèles durant ce mois sacré. Elles sont, à cette occasion, entretenues, encensées et parfumées.
Ainsi, les croyants remplissent ces mosquées, prient et suivent des conférences religieuses et médicales organisées par des spécialistes notamment des diabétologues et nutritionnistes pour sensibiliser la population âgée sur le comportement à prendre durant ce mois. Le mois de jeûne à Ghardaïa se vit dans la pure tradition de l’abstinence, de la simplicité et cela malgré la rudesse du climat. Ainsi ce mois sacré marque aussi « la réconciliation » des Ghardaouis avec l’habit traditionnel tout âge confondu, scintillent dans leurs Gandoura mettant en valeur le talent et le savoir-faire des artisans et couturiers de la région pour préserver l’aspect traditionnel de l’habit de la région. Parmi les autres traditions religieuses perpétuées lors de ce mois sacré, figure celle consistant à lire et psalmodier le Saint Coran en groupe durant tout le mois sans interruption sauf pour les cinq prières dans les différentes mosquées notamment Ibadites . La récitation des versets du livre saint commence la veille de Ramadhan en petits groupes, chaque groupe se fait relever par un autre sans interruption de nuits comme de jours et à chaque fois que l’ensemble des versets du livre saint sont récités, on recommence. « La récitation du coran sans interruption sauf pour les prières et le moment du F’tour est considérée comme la reviviscence du souvenir de la révélation du Coran durant ce mois sacré sur la personne du prophète (QSSSL) », ont expliqué des cheyoukh de la région. Les diverses traditions et pratiques constituent un ciment de cohésion sociale et une fortification du tissu social dans la région de Ghardaïa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>