Tribunal d'Oran

Quatre condamnations à 12 ans de prison et une autre à la perpétuité pour trafic de drogue à Oran

Le tribunal criminel d’Oran a prononcé, lundi, quatre condamnations à 12 années de réclusion criminelle et une autre à la réclusion à perpétuité dans une affaire de détention et de transport de 30 kilogrammes de résine de cannabis. Un cinquième accusé a bénéficié de l’acquittement. Agissant sur informations, les services de sécurité de la wilaya de Tlemcen ont interpellé le 1er août 2017 un suspect près de Hammam Boughrara et ont saisi une quantité de 30 kilos de kif dissimulée dans une voiture de tourisme. L’individu arrêté, (B.B âgé de 44 ans) a vite fait de reconnaître les faits et de donner les noms de ses complices qui attendaient la «marchandise» à Alger. Une extension de l’enquête à Alger a permis d’interpeller quatre individus suspectés d’être des narcotrafiquants travaillant avec un ressortissant marocain connu sous le pseudonyme Mohamed. Il s’agit de Z.F (42 ans), D.H (25 ans), T.R (36 ans) et A.A (40 ans), résidant à Tlemcen, Oran et Alger. Un sixième suspect répondant au nom de A.O, soupçonné d’être l’intermédiaire entre le fournisseur marocain et le transporteur B.B a été identifié, mais toujours recherché. Lors de l’audience, le représentant du ministère public a requis 20 ans de réclusion criminelle à l’encontre des mis en cause et les avocats de B.B et de Z.F ont plaidé pour les circonstances atténuantes et demandé l’acquittement pour les trois autres accusés pour absence de preuves.

Un septuagénaire mort percuté par un train à El Harrach
Un homme âgé de 71 ans a trouvé la mort lundi après avoir été percuté par un train reliant Alger à El Affroun au niveau de la gare d’El Harrach (Est d’Alger), a indiqué la direction de la protection civile de la wilaya d’Alger. Dans une déclaration à l’APS, le sous lieutenant Kamel Sadek de la cellule de communication de la même direction a fait savoir qu’»un homme âgé de 71 ans a été mortellement percuté lundi (12h23mn) au niveau de la gare d’El Harrach par un train reliant Alger à El Affroun en tentant de traverser le chemin de fer». La victime a été transférée à la morgue de l’hôpital Mustapha Zemirli (El Harrach), a précisé la même source, relevant que deux autres personnes qui étaient sous le choc ont été également prises en charge.

Deux morts et trois blessés dans un accident de la route à Mila
Deux personnes ont trouvé la mort et trois autres ont été blessées dans un violent accident de la circulation, survenu lundi soir, au niveau de la route nationale RN100 à la commune de Ferdjioua (wilaya de Mila), a-t-on appris des services de la direction locale de la protection civile. L’accident a eu lieu aux environs de 18:06 suite à une collision entre un véhicule touristique immatriculé à Mila et un véhicule utilitaire portant immatriculation de la wilaya de Jijel, a précisé la même source. Ce tragique accident a couté la vie à deux personnes (un homme et une femme) âgées de 58 et 56 ans qui ont succombé à leurs blessures après leur évacuation, par les éléments de la protection civile, aux urgences de l’établissement hospitalier de Ferdjioua, ajoute-t-on de même source. Les trois personnes blessées ont été évacuées, quant à elles, par des particuliers vers l’hôpital de la même commune. Les services de sécurité territorialement compétents ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de cet accident.

Décès de l’ancien caméraman Mohamed Aouaïtia
L’ancien cameraman de la Télévision algérienne Mohamed Aouaïtia est décédé en région parisienne à l’âge de 73 ans des suites d’une longue maladie, a-t-on appris lundi auprès de sa famille. Evacué vendredi vers un hôpital, il a succombé à un accident vasculaire cérébral (AVC), a-t-on ajouté. Détaché par la télévision auprès de la présidence de la République, Mohamed Aouaïtia avait a été le caméraman personnel des présidents de la République Houari Boumediene, Chadli Bendjedid, Mohamed Boudiaf. Durant son parcours professionnel de plus de 30 ans, il a été témoin de grands événements qu’a connus l’Algérie. Peu avant sa retraite, il avait occupé un poste au Centre culturel algérien de Paris. Sa famille a indiqué que son corps sera rapatrié en Algérie mais on ignore la date pour le moment.

Ooredoo récompense les points de vente partenaires des wilayas de Tizi-Ouzou, Boumerdès et Bouira
Poursuivant sa stratégie d’encouragements de ses partenaires pour offrir toujours le meilleur à ses clients, Ooredoo a organisé, ce lundi 03 décembre 2018 à Tizi-Ouzou, une cérémonie de remise des prix aux lauréats de son challenge en direction de ses partenaires des wilayas de Tizi-Ouzou, Boumerdès et Bouira.
Cette rencontre conviviale, qui a réuni Ooredoo avec ses partenaires parmi les points de vente et grossistes venus des trois wilayas, s’est déroulée en présence de l’encadrement de Ooredoo à leur tête le directeur général M. Abdullatif Hamad Dafallah.
Durant cette cérémonie, près d’une trentaine de partenaires de ces trois wilayas ont été récompensés par des cadeaux de valeur et ce, en reconnaissance à leurs efforts consentis pour réaliser des résultats exceptionnels à travers leurs régions respectives. L’ensemble des invités ont reçu des écharpes aux couleurs de Ooredoo et de la Jeunesse sportive de Kabylie.
Cette rencontre conviviale dans la capitale du Djurdjura a également été marquée par la présence du staff dirigeant et des joueurs du prestigieux club de la JSK, qui ont partagé l’ambiance joyeuse de cet évènement avec les heureux lauréats et les invités partenaires.
Pour rappel, Ooredoo a organisé dernièrement deux cérémonies à Mostaganem et Sétif, en l’honneur de ses partenaires des régions Ouest et Est du pays, au cours desquelles elle a récompensé les points de vente ayant réalisé les meilleurs résultats. à travers ces initiatives, Ooredoo entend valoriser les efforts de ses partenaires et renforcer ses relations avec eux afin de répondre d’une manière optimale aux besoins de ses clients à travers tout le pays.

Chiffre du jour : 68
La compagnie aérospatiale privée américaine SpaceX a lancé lundi une fusée Falcon 9 transportant 64 satellites de petite taille depuis la base aérienne de Vandenberg en Californie, aux Etats-Unis. La société d’Elon Musk a battu un autre record en réutilisant pour la troisième fois un premier étage de sa fusée Falcon 9. Ce premier étage, aussi appelé booster, est revenu se poser sans incident sur une plateforme automatisée au large de la Californie, selon des images diffusées par SpaceX. À bord de la fusée se trouvaient 15 microsatellites et 49 Cubesats, appartenant à 34 clients différents, privés, publics et universitaires, venant de 17 pays dont la France, la Corée du Sud et le Kazakhstan. La fusée avait été entièrement affrétée par la société Spaceflight, spécialisée dans le «rideshare», c’est-à-dire le fait de mettre plusieurs satellites à bord d’une même fusée. Les microsatellites pèsent quelques dizaines de kilogrammes. Les Cubesats sont des satellites plus petits encore, construits à partir de modules standards.