PH. P. CULTURE (3)

PROJETS CULTURELS ET PROMOTION DE L’ENSEIGNEMENT AMAZIGH : Le SG du HCA en visite d’évaluation à In-Guezzam

Les dispositifs de soutien et d’aide aux porteurs de projets culturels, pédagogiques et associatifs, ainsi que la question de l’enseignement de tamazight dans sa variante Tamahaq, ont été au centre de la visite du secrétaire général du Haut-commissariat à l’Amazighité, Si El-Hachemi Assad, dimanche et lundi écoulés, dans la wilaya d’In-Guezzam (extrême-Sud).

Cette visite d’évaluation a été aussi l’occasion de procéder à des échanges lors desquels les citoyens ont exprimé leurs préoccupations socioéconomiques et leur attachement à l’intégration effective du segment amazigh dans le développement durable. Le SG du HCA a saisi l’opportunité pour expliquer les dispositifs de soutien et d’aide aux porteurs de projets culturels, pédagogiques et associatifs, tout en mettant l’accent sur le point névralgique que constitue l’enseignement de tamazight dans sa variante locale-Tamahaq, en nette progression dans les régions du grand Sud.

Depuis 2015, cet enseignement a enregistré une évolution « palpable » en terme quantitatif, à savoir 35 établissements scolaires et 43 enseignants couvrant les trois paliers, selon les données du HCA. Dans le cadre de sa visite à la wilaya d’In-Guezzam, M.Assad, accompagné de cadres du HCA, a amorcé sa tournée au chef-lieu de cette wilaya nouvellement promue, en vertu du denier découpage administratif de février 2021 et conformément au décret présidentiel n 21-217 du 22 mars 2021.

Le premier point du programme de la visite a été consacré à une rencontre avec la famille éducative et les représentants associatifs des régions d’In-Guezzam et Tin-Zaouatine, en présence du Wali Mahdi Bouchareb et des autorités locales. La deuxième étape de la visite de travail a conduit la délégation du HCA à l’établissement scolaire Cheikh-Bouamama, pour s’enquérir de visu de l’approche d’enseignement adoptée pour l’intégration de la variante
Tamahaq, exécutée avec brio par un enseignant diplômé du Département de Langue et Culture Amazighes, Kaci MANSOUR, sous la direction de l’inspecteur de la matière, Mohamed HAMZA.

Sur un autre registre, la délégation du HCA a inauguré le premier circuit touristique situé sur l’itinéraire du site archéologique Tin Eradegh (Sens étymologique: « celle de la vieille chèvre »), à 20 km du chef-lieu de wilaya. Un site touristique qui mérite une attention particulière, eu égard à son étendue patrimoniale inexploitée, a-t-on souligné.