Zone d'omdres

Programmes de développement des zones d’ombre à Souk-Ahras : Plus de 89 000 habitants concernés

Au total 89 541 personnes devraient bénéficier des programmes de développement inscrits au profit des 251 zones d’ombre dénombrées dans la wilaya de Souk-Ahras, a indiqué mercredi le wali, Lounes Bouzegza.

Le nombre de personnes ciblées par les différentes opérations de développement dans les zonesd’ombre correspond à 16,5 % de la population de la wilaya de Souk-Ahras qui s’élève à environ 542 716 d’habitants, a affirmé à l’APS, le chef de l’exécutif en marge d’une visite d’inspection de plusieurs projets dans les zones d’ombre relevant des dairas de M’daourouch, Oum Ladaim et Taoura. « Pour l’heure, 49 projets ont été livrés sur les 200 lancés dans les zones d’ombre », a révélé le wali, soulignant que ces projets font partie d’un total de 507 opérations inscrites portant essentiellement sur le raccordement aux réseaux d’électricité et de gaz , le renforcement de l’AEP, l’aménagement du réseau routier, de salles de soins et de établissements scolaires en plus de la réalisation de stades de proximité. Le même responsable a ajouté que 6 milliards de dinars ont été débloqués pour concrétiser les projets en chantiers devant être livrés « avant la fin de l’année en cours » pour procéder par la suite au lancement des projets restants inscrits au profit des zones d’ombre de la wilaya. Le wali avait inspecté lors de cette visite plusieurs projets de développement dont l’ouverture d’un axe routier de 5 km dans la région de Boulifa, dans la commune de Tifache, les travaux concernant le désenclavement d’El Hamri, Lahouam, Tebba Fatima dans cette même commune. Aussi, le même responsable a inspecté des chantiers de raccordement aux réseaux du gaz et d’électricité et d’AEP de plusieurs mechtas et d’autres projets visant à améliorer les conditions de vie des citoyens et à les aider à s’établir durablement dans leurs régions d’origine.