Programme de 2 300 logements AADL d’Imllel (Azazga) : La demande de délocalisation sera étudiée par la wilaya

LLa demande de délocalisation d’un programme de 2 300 logements location vente (AADL) projeté sur le nouveau pôle urbain d’Imllel dans la commune d’Azazga à 35 Km à l’est de Tizi-Ouzou, sera étudié par la wilaya, a annoncé le secrétaire général de la wilaya. A l’issue d’une réunion de trois heures organisée dans l’après-midi au siège de la daïra d’Azazga, avec des membres du comité de village d’Azazga (Taddart Iazouguene) qui s’oppose à l’implantation de ce projet à Imllel et qui avaient organisé une marche dans la matinée dans cette même ville, pour exprimer leur position, M. Tibourtine a rassuré les réunis que leurs doléances notamment celle portant délocalisation du programme 2 300 logements AADL, seront transmises ‘’fidèlement’’ au wali Mohammed Bouderbali. Le SG de la wilaya qui a salué l’ouverture d’esprit des représentants du comité de village qui ont exprimé dans la sérénité leur préoccupation, a-t-on constaté, a relevé une ‘’forte résistance’’ de ces délégués villageois à ce programme. ‘’Nous allons transmettre avec fidélité toutes les préoccupations des citoyens de la commune notamment la demande de délocalisation de ces programmes et éventuellement sa déglobalisation, tout en envisageant la possibilité de maintenir une partie du quota de ce programme sur place et dont la consistance sera définie par la demande potentielle des souscripteurs, et ce afin d’apaiser les esprits’’ a-t-il dit. Il est à noter que lors de cette réunion les membres du comité de village Taddart Iazouguene, ont exprimé leur refus catégorique à l’implantation du programme des 2 300 logements AADL au niveau du nouveau pôle urbains d’Imllel. Ils ont expliqué que cette décision qu’ils disent ‘’irrévocable’’ est motivée par ‘’l’absence de citoyens d’Azazga de la liste des bénéficiaires de ces logements AADL’’. Ils ont, par ailleurs, indiqué qu’ils souhaitent que l’assiette destinée à recevoir ce programme de logements soit injecté à la zone d’activité située aà proximité dans le cadre de son extension. A propos de l’extension de la zone d’activité d’Azazga qui est d’une superficie actuelle de 34 ha, le directeur de wilaya de l’industrie Hamitouche Moula, a informé l’assistance que cette demande sera étudiée et que ‘’l’extension ne se fera pas du côté du pôle d’Imllel afin de préserver les habitations prévues sur ce site des activités industrielles’’. Il a informé l’assistance annoncé que 15 porteurs de projets sont déjà implantés sur cette zone. Ces investissements permettront de créer 2000 emplois, a-t-il souligné. S’agissant du problème de glissement de terrain qui touche une partie de la ville d’Azazga, une préoccupation soulevée par les membres du comité de village lors de cette rencontre, la représentante de la Direction de l’urbanisme et de la construction, Naoui Aicha, a informé l’assistance que 20 études géotechniques d’urbanisation ont été réalisées et achevées récemment. Suite à ces études, un cahier des charges est en cours d’élaboration et une fois approuvé un avis d’appel d’offre sera lancé, dans le cadre d’une consultation nationale, afin de choisir un bureau d’étude qui va arrêter les mesures à engager pour prendre en charge ce glissement.